Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

La culture à Creil

Pas d'instrumentalisation de la culture !

 

Je trouve désolant  le faux débat qui a eu lieu au dernier conseil municipal de Creil. Des élus se sont  violemment agressés à propos de la Faïencerie. Les uns accusant le maire de vouloir municipaliser l'espace culturel, les autres accusant l'opposition d'élitisme bourgeois. J'ai refusé de participer à cette polémique et ai appelé les conseillers à plus de retenue. Je considère qu'il ne faut pas faire un faux procès à la municipalité qui est dans son rôle lorsqu'elle s'interroge sur la gestion d'un établissement qu'elle subventionne. Mais certains élus ont vu dans cette préoccupation de la municipalité une volonté du maire de vouloir piloter la programmation. Si tel était le cas ce serait effectivement une grave erreur mais à aucun moment le maire, ni le bureau municipal n'ont affiché cette intention.

J'ai rappelé que la création et la programmation relevaient des artistes et de la direction de l'établissement. Je n'oppose pas telle création à une autre, je pense que la diversité est source d'enrichissement de l'esprit. Pour moi la question la plus importante en ce qui concerne la Culture à Creil est que faisons nous tous ensemble pour qu'elle soit accessible à tous ? Les affrontements oratoires de quelques conseillers qui n'ont pas hésité à être vulgaires ne sont pas dignes ni d'un conseil municipal, ni d'une vraie réflexion sur la Culture. Dommage de perdre son temps dans des combats aussi stériles alors que l'action pour que la Faïencerie soit scène nationale devrait être primordiale.

Mais la Culture vit sans ces éclats de voix, elle est à la Faïencerie, elle est aussi partout dans nos pratiques sociales même si elle a besoin pour éclore que chacun puisse avoir le temps et les moyens de créer indépendamment du système de l'argent et du marché qui formatent des standards prêts à consommer. Regardons le travail remarquable entrepris avec le Musée et la nouvelle maison de la Faïence, la prochaine concrétisation d'un espace de librairies rue de la République dans l'ancien Lidl. Regardons le travail des jeunes et adultes musiciens et danseurs du conservatoire municipal, des artistes de l'Espace Matisse, des jeunes sportifs de Creil, des différents groupes artistiques originaires des nations qui composent notre ville cosmopolite, des associations  dans leur très grande diversité, regardons aussi ce qui se crée dans les établissements d'enseignement, tout cela mériterait de trouver sa jonction permanente et de masse avec l'excellence d'artistes se produisant à  la Faïencerie. Lorsque l'élite rencontre la masse et l'écoute  et que la masse s'instruit de l'élite, lorsque l'exigence d'élever les connaissances pour le plus grand nombre peut se concrétiser alors la civilisation grandit, alors la liberté s'épanouit.

Aujourd'hui la marchandisation de la culture, la réduction des dépenses publiques pour la culture sont les pires attaques contre la démocratie. Je dois citer Victor Hugo, qui député  en 1848 déclarait à l'Assemblée nationale : "L'époque où vous êtes est une époque riche et féconde ; ce ne sont pas les intelligences qui manquent, ce ne sont pas les talents, ce ne sont pas les grandes aptitudes ; ce qui manque, c'est l'impulsion sympathique, c'est l' encouragement enthousiaste d'un grand gouvernement. Je voterai contre toutes les réductions que je viens de vous signaler et qui amoindriraient l'éclat utile des lettres, des arts et des sciences. Je ne dirai plus qu'un mot aux honorables auteurs du rapport. Vous êtes tombés dans une méprise regrettable ; vous avez cru faire une économie d'argent, c'est une économie de gloire que vous faites. Je la repousse pour la dignité de la France, je la repousse pour l'honneur de la République. » C'est aussi en 1848 que Karl Marx écrivait son manifeste appelant les prolétaires du monde à s'unir. Les grands hommes ont parlé, leurs textes sont des flambeaux dans notre nuit. Imaginons que toutes les intelligences deviennent ces lumières de la création et qui aujourd'hui pourraient bénéficier de la formidable révolution technologique en cours si elle n'étaient pas prisonnières du système de l'argent ? Voilà le plus grand combat culturel de notre temps, que la société s'émancipe de ses entraves, que chaque individu puisse élever ses connaissances dans la joie de la création en terrassant le système destructeur qui l'en empêche. Il n'y a de Culture que dans le combat de l'émancipation humaine !

 

Jean-Paul Legrand

 

 

Je regrette de n'avoir pu me rendre au spectacle de Claire Diterzi "Rosa la Rouge"  donné à la Faïencerie et dont on m'a dit beaucoup de bien. Deux vidéos ci-dessous celle de son interview sur France Inter et un clip d'une de ses chansons.

 

Claire Diterzi - Rosa la Rouge

 


Claire Diterzi - Rosa la Rouge
envoyé par naiverecords. - Regardez la dernière sélection musicale.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog