Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Election présidentielle

Voici pourquoi je voterai Jean-Luc Mélenchon le 22 avril

la-place-de-la-bastille.JPG

 

(Place de la Bastille ce dimanche, noire de monde, le Front de gauche a réussi son pari - Capture d'acran à partir d'une webcam à 17h08)

 

Il faut se rendre à l'évidence, la crise va s'approfondir quel que soit d'ailleurs le futur président de la république. On ne peut plus continuer avec le système actuel. Des solutions totalement novatrices qui remettent en question l'économie spéculative et la domination de la finance capitaliste sur la société sont urgentes à prendre, très urgentes.

 

Mais comme à chaque fois dans l'histoire, elles ne s'imposeront pas d'elles-mêmes. Pour cela il va falloir créer un mouvement, un rassemblement populaire d'une ampleur jamais connue, un rassemblement totalement nouveau, inédit, dans lequel on retrouve la majorité du peuple bien au delà des clivages et les divisions entretenues par la classe politique... Les élections devraient être un moment fort  de réflexion et un acte  en faveur de ce combat.

Un candidat, un seul, appelle à ce combat. On ne partage pas forcément toutes ses idées ou toutes ses propositions, on n'est pas forcément d'accord avec les partis politiques qui le soutiennent, ce qui est mon cas, mais il est indéniable qu'il se passe quelque chose à gauche avec la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Je suis de ceux qui pensent que le tout ou rien et le sectarisme n'ont jamais mené nulle part et que voter pour un candidat, n'est jamais lui donner un chèque en blanc, parce que ma philosophie politique est d'agir pour le contrôle des citoyens sur les décisions prises par les élus et leur intervention permanente et créatrice.

Comme je le dis en permanence, il faut rester vigilant et critique vis à vis de tous les candidats à cette élection présidentielle. Je veux cependant analyser ce qui se passe dans le pays. Une ouverture politique en faveur d'une orientation autre que tout ce qui s'est fait depuis des années est en train de s'opérer.

 

Des  gens très divers issus des milieux les plus progressistes de la société mais animés par les valeurs fondamentales de la république laïque, démocratique et sociale,  rejoignent la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans l'espoir de créer pour la première fois depuis des décennies, un événement politique majeur au sein des forces de gauche, mais aussi au sein de notre peuple tout entier : faire de cette élection présidentielle un moment de responsabilité citoyenne qui mette en cause un système de plus en plus inhumain et inefficace économiquement et socialement, s'engager pour libérer les forces du travail et de la création de la dictature de la grande finance, s'engager pour convoquer une constituante en faveur de la 6ème République. 

 

Certes il ne faut avoir aucune illusion, même un bon score de M. Mélenchon ne fera pas à lui seul la révolution nécessaire, qui demande un engagement de chaque citoyen pour reconstruire ce que le capitalisme a détruit et pour aller vers des avancées démocratiques significatives qui permettent de transformer la vie quotidienne. Mais l'événement pourrait bousculer le cadre de la bipolarisation politique, et donner plus de poids dans le pays aux idées les plus démocratiques ainsi qu'à une conception de l'économie fondée sur la confiance accordée à ceux qui travaillent qu'ils soient salariés ou entrepreneurs et non plus à ceux qui spéculent et plongent le pays dans les pires difficultés.

 

En définitive, l'élection présidentielle ne peut être véritablement intéressante pour les  citoyens, que si ils créent enfin un événement qui sorte totalement de tout ce que nous vivons depuis des décennies : l'affirmation d'un vote qui redonne confiance dans la capacité des gens à changer les choses dans ce pays. Car ce qui nous attend dans les mois à venir va nécessiter des mobilisations très puissantes, organisées et démocratiques pour combattre toutes les orientations extrêmement néfastes que les secteurs les plus rétrogrades  vont vouloir nous imposer quelque soit le nouveau président de la république.

Voilà pourquoi je voterai  pour Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche le 22 avril prochain.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog