Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Beaucoup d'inquiétude pour l'avenir, mais c'est l'action et le rassemblement qui redonneront espoir

Cette campagne électorale permet aux militants communistes de rencontrer des centaines de personnes. Je pense qu'il nous faut être à l'écoute : il y a énormément de souffrance sociale, d'inquiétude pour l'avenir. Les gens que je rencontre sont très ouverts au dialogue, si ils se sentent en confiance, ils témoignent de leurs difficultés. Si la discussion nous conduit souvent à voir que les causes sont dans un sytème dont le but unique est l'accumulation de l'argent de quelques milliers de privilégiés qui dominent toute la société, mes interlocuteurs s'interrogent et restent dubitatifs sur les possibilités de changer cela. Certains parfois désigent comme "privilégiés" leur propre voisin, ou certaines connaissances parce qu'elles gagnent un salaire plus élevé, ou bénéficient d'un CDI ou d'un régime spécial de retraites. Sarkozy a réussi a faire croire à un très grand nombre de personnes  que les privilégiés étaient ces gens là, ceux que nous côtoyons tous les jours. Toute sa bataille idéologique est de masquer le rôle de la classe des capitalistes dans l'aggravation générale de la situation : son but est de faire croire que cette classe est intouchable, et que si on s'en prend à ses privilèges et à son pouvoir ce serait tout le fragile équilibre de cette société qui en serait  détruit.  Les gens vivant dans l'insécurité sociale permanente, la droite sarkozienne joue sur la peur d'un changement profond. Pourtant il n'y aura aucune perspective de véritables progrès sans la remise en cause de la domination de la classe des capitalistes. Cette remise en cause  n'est  ni l'objectif de la droite et de l'extrême-droite  qui représentent directement les intérêts des grands capitalistes, ni celui du Parti socialiste  qui a renoncé à ce combat et dont les dirigeants sont pour nombre d'entre eux des personnes liées  au capital ou qui bénéficient personnellement du système. L'enjeu des futures luttes politiques est l'existence d'un parti communiste lié au peuple afin de construire une pratique  révolutionnaire fondée sur la démocratie permanente et dans tous les lieux de pouvoir. C'est en menant ce travail de terrain que les communistes pourront avec les gens redonner à la gauche ses vraies valeurs : celles du combat anti-capitaliste qui est le combat le plus moderne qu'il soit.  C'est de cela dont ont besoin les citoyens, le  peuple dans sa diversité,  pour dépasser un capitalisme qui conduit le pays et l'humanité vers de grandes catastrophes humaines  qui pourraient s'avérer irréversibles si la riposte des peuples n'est pas à la hauteur de l'agression et de l'exploitation dont ils sont victimes.
(Photo : J'écoute une concitoyenne du plateau de Creil qui me fait part de ses inquiétudes pour l'emploi de ses proches)
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog