Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Sdf - Beauvais - France - XXIème siècle

 

"J'ai eu honte de ce que j'ai vu !"

Le conseiller municipal de Beauvais, Thierry Aury, nous a transmis cette déclaration en date de ce dimanche. Merci à Thierry pour son engagement et son action courageuse.

Après avoir été alerté par des bénévoles engagés dans des associations humanitaires et par des sans domicile, je me suis rendu ce dimanche matin à 6H30 au camping municipal de Beauvais pour constater la situation faite aux SDF.

 Loin de la vision idyllique « l’harmonie sociale pour les SDF » décrite dans la « lettre du Maire de janvier 2007 », page 5, avec utilisation d’une photo mensongère d’un petite chambre meublée installée dans un bungalow, j’ai eu honte de ce que j’ai vu .

A 7 heures du matin, dans le froid, le vent et la pluie de la nuit, les hommes sont jetés dehors, sans même pouvoir prendre une douche puisqu’ils n’ont accès qu’au petit lavabo, avec un robinet d’eau froide situé à côté des urinoirs ; ils m’indiquent que c’est tous les jours comme çà, Dimanche et jour de Noël compris …

Terrible le week-end pour ces 5 hommes, très dignes dans leur malheur, car la « Boutique Solidarité » où ils se rendent le matin dans la semaine, est fermée tout ce week-end ; c’est donc l’errance toute la journée à la recherche d’un abri, dans l’attente de pouvoir revenir, ce soir, s’allonger sur l’un des 7 lits de camps sommaires installés dans un petit hall.

Ajoutons que pour cela, il leur faudra encore passer un obstacle, réussir à joindre le 115, numéro certes gratuit mais « souvent occupé » comme me l’indiquent les SDF : alors que ce « passeport » est obligatoire pour pouvoir passer la nuit au camping.

 Enfin pour tout accompagnement social pour ces hommes qui ont besoin d’être réconforté, épaulé dans leurs démarches, aidé à se réinsérer, c’est un vigile qui a été recruté …

 Je demande d’extrême urgence à Mme le Maire :

 

-     l'accès aux douches pour les SDF présents au camping
-         la possibilité de demeurer sur place dans la journée et en particulier le week-end où aucun  autre lieu d’accueil n’existe et aucune démarche n’est possible
-         la présence d’un travailleur social sur place afin d’accueillir les SDF et de les accompagner

 Au-delà, je rappelle à nouveau la promesse de Mme Cayeux dans son « Bilan de mi-mandat 2001-2004 » :« Pour plus d'harmonie sociale dans notre ville : A partir de mai 2005 : création d'un SAMU social permanent  et mise en place d'un asile de nuit dans sa forme définitive. ».

Je propose la création d’une structure permanente d’accueil , 24H sur 24, tout au long de l’année, disposant des travailleurs sociaux en nombre suffisant , en se battant pour obtenir les concours financiers indispensables de l’Etat dont le désengagement est intolérable .

Enfin alors même que plusieurs des SDF avec qui j’ai discuté m’ont indiqué qu’ils avaient déposé sans succès une demande de logement auprès des bailleurs sociaux, cette situation dramatique ne fait que renforcer le caractère insupportable du projet de destruction de 258 logements HLM sur le quartier Saint-Jean : la démolition de ces logements doit être annulée.

 Beauvais, le 21 janvier 2007

 

  

Photo : photothèque du mouvement social "le sdf et son chien" www.phototheque.org

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog