Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Une grande lutte

Un nouveau mai 68 ?

 

Pour de multiples raisons nous ne vivons pas un nouveau mai 68. Malgré les apparences dont il faut toujours se méfier, nous vivons un mouvement beaucoup plus profond dans la contestation et dans la durée avec un soutien populaire massif qui couvait depuis des mois et que certains ne voulaient pas prendre en compte.  En appliquant le programme du capital, Sarkozy déclare une guerre de classe qui va voir un affrontement certainement très dur. Les millions d'exploités que le capitalisme a créés dans notre pays non seulement se révoltent mais cherchent à s'organiser. Ils le font souvent avec beaucoup d'intelligence et de créativité et cela fait la force du mouvement. Ils le font en veillant à ne pas se diviser, en ayant conscience que le soutien populaire est décisif. Ils mènent une stratégie qui se construit sur le terrain et non dans les bureaux des directions syndicales ou encore du PS, du PC ou du NPA. La diversité des actions (grèves, blocages, manifestations, assemblées générales interprofessionnelles, actions communes d'unions locales, rencontre avec les quartiers populaires, rencontres salariés-étudiants) semble indiquer que le mouvement prend un chemin original, certainement jamais vu dans l'histoire de notre  pays. Tout est pensé comme si ceux qui luttent avaient compris que le poison est la division du peuple, la division de la classe ouvrière.  Avec cette façon d'agir, en une sorte de guérilla de position dans la variété des actions qui ne répondent pas à des mots d'ordre centraux tout en ayant la force d'une extension nationale et durable, le mouvement gagne en qualité politique. Des discussions dans les milieux encore minoritaires mais très populaires portent de plus en plus sur la nature du système capitaliste et la nécessité non pas de le réformer mais de le mettre à bas. Le pouvoir craint que la solidarité entre les gens permettent à ceux qui sont engagés dans des actions radicales bloquant l'économie de convaincre des secteurs entiers de la société à rejoindre le mouvement. Si nous n'en sommes pas encore là, le pouvoir n'a pas réussi en tout cas à ce que ces secteurs se désolidarisent des travailleurs en lutte au quotidien. Dans les jours qui viennent beaucoup va se jouer sur cette question de l'unité d'un mouvement qui se renforce par la diversité de ses actions. Continuer en ce sens en respectant l'originalité du mouvement qui se fonde sur cette formidable intelligence populaire est une nécessité vitale pour affaiblir l'adversaire de classe !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog