Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Transports publics de l'agglomération creilloise

Jean-Paul Legrand devant l'assemblée des élus de la CAC : "il faut la gratuité totale des bus dans l'agglomération creilloise"

 

Conseil  de la Communauté d'Agglomération Creilloise

Débat d'orientation budgétaire

Intervention de Jean-Paul Legrand, conseiller communautaire 
lors du Conseil de la CAC du 10 février 2011

 
 
Nous arrivons à ce point critique où le capitalisme a besoin de se débarrasser de la démocratie pour  tenter de répondre à la crise de rentabilité auquel il est confronté de plus en plus. 
Le pouvoir s'attaque à tout l'édifice public de la nation jusqu''à l'armée dont il privatise certains services et même à la justice dont il réduit les moyens de façon drastique. Les communes, les collectivités territoriales, les associations, le pouvoir judiciaire, les services publics comme l'éducation nationale sont les bases même de la démocratie. Au lieu de les promouvoir le capitalisme les affaiblit pour les rendre marchands. Ainsi pour réduire considérablement  la démocratie dans le système où l'argent est le nerf de la guerre, il suffit de priver les collectivités  de financements propres et de les faire dépendre de plus en plus de l'Etat qui lui même liquide des pans entiers de la richesse nationale et les bradent aux intérêts privés.

Le budget de la CAC est le résultat d'une  telle politique : les marges de manoeuvres des assemblées élues sont étroites et elles le seront de plus en plus. Il n'y a donc pas 36 solutions. Ou bien on combat par des actes significatifs ces politiques en prenant le parti des populations ou bien on accompagne la crise et on devient les relais de politiques  qui vont se traduire par des augmentations de fiscalité pour les familles, voire des réductions ou des suppressions de services à la population.

Un acte politique majeur pour la CAC serait d'affirmer le droit au transport public pour tous et de façon gratuite. Ce serait un acte dynamisant l'économie locale car la gratuité augmenterait significativement le nombre de passagers, en général il a été constaté là où elle a été mise en oeuvre que le nombre de passagers augmente entre 50% à 100% les 6 premiers mois . On constate également que des populations qui utilisaient leur véhicule personnel l'utilise beaucoup moins et que cela réduit sensiblement le taux de CO2 dans l'air, cela a été mesuré par exemple dans l'agglomération de Chatauroux qui pour une population de 77.000 habitants a enregistré une réduction de 260 tonnes de C02 par an. La pollution, le stress, la dégradation de voiries, les problèmes de stationnement, la pression sur les budgets des ménages moyens et modestes du fait de l'augmentation sensible du prix des carburants générés par l'augmentation de la circulation automobile, tous ces facteurs  provoquent en définitive des coûts environnementaux et sociaux qui sont en partie supporté par la collectivité et qui pourraient l'être beaucoup moins par le développement d'un service gratuit et de qualité des transports publics.
Bien évidemment il s'agit d'un effort de solidarité à entreprendre, mais cette solidarité est bénéfique pour tous, elle est d'intérêt général. Bénéfique pour la circulation car elle réduit la circulation automobile en incitant les gens à emprunter les transports collectifs et donc bénéfique pour leurs déplacements car elle limite le stress et la fatigue surtout après une journée de travail. Bénéfique pour la santé de tous puisqu'il y a réduction du taux de CO2 dans l'air, bénéfique pour le pouvoir d'achat des populations, bénéfique  pour le dynamisme commercial et économique. On ne peut voir que des avantages à cette gratuité.

Politiquement ,annoncer la gratuité apporterait la preuve à nos concitoyens que le passage en Communuaté d'agglomération est effectivement un progrès très concret vécu dans leur quotidien. Je suis en train d'étudier en quoi la DSP n'est pas une bonne chose et qu'elle nous coûte  cher, très cher, trop cher. Notre communauté en déléguant ce service public des transports à une multinationale permet à cette dernière de réaliser des profits substantiels : ainsi sachez qu'un actionnaire du Stac qui n'est autre qu'un actionnaire de Keolis a vu les dividendes de la société STAC s'établir à un montant de  214.000 euros  sur 2 exercices soit 107 euros par actions puiqu'il y a 2000 actions acquises  au prix initial de 20 euros. Autrement dit l'actionnaire réalise sur deux ans un profit de l'ordre de 500%.
Si on rapporte en moyenne ces profits sur un exercice de 7 ans cela fait une somme de plus de 700.000 euros ! Et je ne parle pas des rémunérations des dirigeants puisqu'elles sont, tenez vous bien secrètes ! le bilan parlant pudiquement de ces rémunérations en ces termes : "la rémunération des organes de direction n'est pas communiquée car cela conduirait indirectement à mentionner une rémunération individuelle. Et bien moi je ne cache pas ma rémunération , je suis instituteur au 10ème échelon et je gagne 1950 euros nets par mois, pourquoi devrai-je cacher ce qui est  payé par de l'argent public ? Ne devrions nous pas exiger que ces gens publient leurs rémunérations ?  Il faudra qu'un jour un certain nombre de personnes grassement rémunérées par l'argent public rendent des comptes au peuple et j'espère que ce jour ne tardera pas !

Pour en revenir aux actionnaires : ils peuvent se permettre de réaliser de tels dividendes parce que nous avons accepté par convention d'apporter dans la corbeille beaucoup d'investissement et de prestations qu'ils n'ont pas à financer.  On peut aussi comprendre que ces 214.000 euros c'est de l'argent qui pourrait bénéficier au contraire à la collectivité. Mais ce n'est pas tout il faut savoir par exemple que les salariés de la société STAC groupe Keolis avaient acquis comme le stipule le bilan de la dite société  un montant horaire de 5448 hueres au titre du droit individuel à la formation, soit en moyenne 90 heures par salariés et qu'à cette même date aucune formation n'avait été accordée aux salariés.Or puisque nous sommes à la recherche de recette pour notre budget il faut savoir que la convention stipule  que l'autorité organisatrice  en l'occurence la CAC se réserve la possibilité d'introduire une réfaction  sur le montant de la contribution financière forfaitaire  versée au délégataire en l'occurence STAC - KEOLIS si ce dernier ne produit pas les justificatifs  relatifs à la formation de son personnel (article 18-1 de la convention). Par conséquent je demande si une réfaction a été introduite puisque le personnel en 2009 n'a bénéficié d'aucune heure de formation.   Ce ne sont que quelques exemples, et il y a en aura d'autres d'ici quelques semaines, car avec mes amis nous avons décidé de regarder à la loupe ce qu'il convient d'appeler un pompage légal des finances publiques que nous avons accepté par convention et que je vous propose de cesser à échéance du délai qui nous lie à cette société privée et que nous cessions toute délégation de service public pour nos transports pour une reprise en SPL ou en régie.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog