Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Révolutionner nos vies

Les insurrections singulières

 

 

J'ai eu l'occasion il y a plusieurs mois de participer à un atelier animé par "La Forge" sur la parole ouvrière dans un café de Montataire. Le travail de ce groupe était une initiative originale et si importante au moment où la parole ouvrière est anihilée, perdue dans le vacarme idéologique des idées dominantes qui nous envahissent et tentent de stériliser la pensée créatrice. Je publie ici le point de vue de Guy Baudon sur le roman de Jeanne Benameur "Les insurrections singulières"

 

"Je voudrais vous faire part du bonheur que j'ai eu à lire le dernier roman de Jeanne Benameur "Les insurrections singulières" qui vient de sortir. Outre que Jeanne est une amie, son style, sa pensée, son engagement m'enchantent et me mobilisent. Elle nous embarque dans un voyage imaginaire et initiatique qui nous sauve, donnant sens et vie à nos existences.

Pour vous mettre l'eau à la bouche, je recopie quelques mots d'elle sur la genèse de ce roman : "D'octobre 2005 à novembre 2006, j'ai rencontré des ouvriers d'Arcelor-Mittal à Montataire et ceux de Godin à Guise ; c'était au cours de "cafés de paroles" initiés par le collectif La Forge. Y était questionné ce qu'est le travail aujourd'hui. A Montataire, j'ai appris que le groupe Mittal investissait massivement au Brésil. Les lignes d'ateliers fermaient en France. 

J'ai été touchée par ce qui se disait, par la lucidité terrible de ceux qui voyaient bien que le travail avait perdu toute valeur, que les hommes ne comptaient simplement plus. J'ai été touchée par la détresse et la dignité, par la colère et tout ce qui ne parvenait pas à se dire. A la suite de chacun de ces rendez-vous j'ai écrit un texte qui était remis aux participants la fois suivante. Et ainsi se tissait au fil du temps, entre nous, un lien. Celui des mots. A la dernière rencontre, l'un des participants a dit : "Et maintenant, où on va parler?"

Cette question m'a émue profondément. Je ne sais pas où ces femmes et ces hommes peuvent parler aujourd'hui mais ce que je savais, c'est que j'écrirais quelque chose. Ma façon à moi de pourvuivre."

Ce livre est la réalisation de ce projet qui donne la Parole...

Bonne lecture !"

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog