Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Que se passe-t-il à la CPAM de Creil ?

Le despotisme c'est fini ! Ah bon ?

 

J'ai rencontré ces derniers jours le syndicat Sud de la CPAM de Creil. Les informations qui m'ont été communiquées sont préoccupantes quant à la gestion de cet organisme dans notre département. Les salariés se plaignent des méthodes de management du nouveau directeur. Ce dernier se serait déjà fait remarquer lors de ses précédentes missions, notamment dans l'Aisne pour être un partisan des nouvelles pratiques de gestion du personnel qui s'inspirent davantage de l'autoritarisme que du dialogue social. Un comble pour un organisme dont la mission se doit avant tout d'être  humaine. Les pressions sur l'encadrement comme sur l'ensemble du personnel seraient telles que les responsables syndicaux ont noté une recrudescence de l'absentéisme et craignent que certains de leurs collègues ne soient victimes de graves dépressions. Un certain nombre de salariés de l'organisme s'inquiète  également de la gestion du comité d'entreprise qui est sous la responsabilité d'élus de la CGT de Beauvais et leur reproche un manque de transparence.
Dans ce contexte, un employé de la Caisse de Creil, délégué syndical SUD du personnel, fait l'objet de multiples pressions et d'une décision de la direction de le licencier pour des faits qui relèvent de son activité militante et à qui la direction reprocherait surtout de ne pas être un syndicaliste lèche-bottes.
Heureusement le vote du CE du 19 octobre et  la mobilisation du personnel qui a débrayé le 21 octobre dernier ont permis d'obtenir le rejet du licenciement. Cependant la direction a prononcé une mise à pied de 7 jours du militant syndical.
On ne peut que s'inquiéter d'un tel climat au sein de l'établissement. Un management qui ne conduit pas les hommes et les femmes à adhérer à un projet motivant, respectant les individus est voué à l'échec. Mais plus grave il risque de provoquer de graves dysfonctionnements dans le travail et surtout des souffrances aux conséquences graves pour le personnel.
La population doit être alertée par conséquent de cette situation et les assurés doivent interroger les administrateurs sur ce qui se passe à la CPAM afin qu'un climat serein et des relations humaines permettent à tous d'agir ensemble pour que notre sécurité sociale ne fasse pas les frais d'une politique et d'une gestion dégradée qui aurait pour but de la livrer aux intérêts privés comme le souhaite le pouvoir Sarkozyste et ses amis affairistes.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog