Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Pour la laïcité, la liberté, l'égalité et la fraternité

L'école publique doit avoir les moyens d'assurer sa mission laïque et républicaine

 

Si la République reconnaît le droit aux citoyens la liberté  de  choisir les établissements d'enseignement y compris confessionnels, elle ne peut et ne doit en aucun cas  faire le choix d'abandonner sa mission laïque au service de tous et donc offrir sur tout le territoire un service public d'éducation de qualité. Or la politique actuelle en privant l'école publique des moyens de son développement et d'un fonctionnement adapté aux exigences de notre temps favorise toutes les dérives. Je publie ci-dessous la prise de position de la Libre Pensée.

 

Communiqué de la Fédération de la Libre Pensée de l’Oise

15 septembre 2011

En cette rentrée scolaire la Libre Pensée de l’Oise réaffirme son attachement à la défense de l’école républicaine. Seule une école de la République, libérée de pressions confessionnelles et dotée de maîtres en nombre et en formation suffisants, enseignant selon des programmes et selon des disciplines et non sous la pression de personnalités locales, civiles ou religieuses, peut former des citoyens.

L’école, en donnant le maximum de possibilités d’instruction aux élèves, doit être libératrice et émancipatrice et non répondre à des projets propres à chaque localité ou chaque quartier.

L’importance de l’école pour l’avenir de la République exige que les moyens de l’école publique redeviennent prioritaires et que cessent le financement des écoles et institutions privées.

La tolérance accordée à des parents d’inscrire leurs enfants dans une école privée ne dispense absolument pas les pouvoirs publics et les collectivités de jouer leur rôle pour faire respecter le droit à l’instruction qui s’oppose à l’endoctrinement et pour financer l’école publique et construire les locaux nécessaires. En aucun cas les initiatives privées (en général confessionnelles) d’ouverture de classes ne sauraient être un moyen de remplacer le service public républicain, qui, seul, permet à tous les enfants d’apprendre à vivre ensemble.

Il est particulièrement choquant d’entendre des élus se féliciter de la vitalité de l’enseignement catholique, qui ajoute, (depuis la loi Debré de 1959, à laquelle 10 813 697 citoyens se sont opposés par pétition), à son aspect séparatiste, la capture éhontée de crédits publics, (soit actuellement au bas mot plus de 10 milliards d’euros par an) ou de l’ouverture d’une nouvelle école privée d’une autre confession comme « apport utile » dans un contexte de classes publiques surchargées. La seule école de la République ne peut être que l’école laïque attachée à transmettre l’instruction.

Les libres penseurs de l’Oise défendent ces principes dans toutes leurs actions. Ils ont eu l’occasion, avec leurs délégués présents au congrès national de la Libre Pensée à Foix fin août, de les réaffirmer. Pas de fonds publics aux écoles privées. Tous les moyens de la République doivent aller à l’école publique, seule école de la nation.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog