Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Penser la gratuité comme un atout environnemental, économique et social

 

La gratuité des transports en commun, un atout environnemental, économique et social

 

 

 

 

L’ADEME et le bureau d’étude des transports et déplacements ont publié une étude  en 2007 sur l’effet de la gratuité des transports en commun. Quels sont les impacts en termes de fréquentation et d’évolution des comportements ? En termes de coûts pour la collectivité ?… Les conclusions mettent en valeur l’intérêt de la gratuité totale des transports en commun.

 

 

Cette étude repose sur l’analyse de l’action de plusieurs villes qui sont passées à une tarification gratuite, pour des motivations diverses (réduire l’isolement des personnes âgées, dynamiser le centre ville, réduire les impacts environnementaux…).


En analysant l’action de la ville de Chateauroux, il a été montré que la gratuité a permis plus d’un doublement de la fréquentation du réseau de bus (voyages/hab/an) ainsi que le remplissage (nombre de voyageur/km).


 

Mais surtout, il est bon de rappeler que les villes consacrent un budget disproportionné pour les aménagements relatifs aux automobiles (en général de 80 à 90% de leur budget « transports »). Par exemple, la ville du Puy-en-Velay, 54 000 hab, consacre 21 000 000€ pour l’automobile. Les recettes liées à l’utilisation de l’automobile (stationnement payant) représentent seulement 3,5% de cette somme (760 000€). En revanche, 1 600 000€ sont consacrés aux transports en commun… couverts à 27% par les usagers (420 000€) ! (Chiffres 2001)

 

 

Evidemment, la gratuité n’est pas le seul facteur qui détermine la fréquentation des transports en commun. Elle doit s’accompagner de mesures :

-de diffusion massive de l’information. Par exemple, par une distribution systématique des horaires des bus et des moyens d’utiliser les transports à la demande (TAD) dans tous les foyers.

-d’amélioration quantitative et qualitative des réseaux. En particulier, l’offre kilométrique du réseau a un très grand effet : plus le réseau est grand plus la fréquentation et le remplissage des bus est important. L’insertion des bus dans le système urbain est également importante (couloirs de bus en particulier).

 

(Informations extraites du site "changementsclimatiques.wordpress.com")

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog