Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Oise, Creil : les services de l'Etat victimes de la réduction des dépenses publiques

Saturation à l'antenne de la Sous-Préfecture à Creil

 

J'étais hier avec mon épouse à l'antenne de la sous-préfecture de Creil au service des étrangers. Nous avons attendu plus d'une heure pour rencontrer notre interlocutrice et vers 10h30 les responsables de l'antenne ont du refouler les gens pour des mesures de sécurité car nous étions trop nombreux dans les locaux. Durant l'été l'antenne est fermée l'après-midi et les agents qui y travaillent le matin sont totalement débordés. La personne de l'accueil doit jongler entre les différentes demandes d'une file d'attente incessante. Beaucoup de personnes ont été surprises de ne pouvoir accéder aux services puisque l'entrée leur a été refusée en raison du manque flagrant d'effectif.

 

J'ai tenté de joindre le Préfet de l'Oise et ai obtenu son secrétariat que j'ai informé de la situation. Alors qu j'ai laissé mes coordonnées et décliné ma qualité de maire-adjoint à la demande de sa secrétaire, le Préfet ne m'a pas rappelé.  J'ai aussi  appelé Jean-Claude Villemain, maire de Creil, en déplacement au Maroc dans le cadre de la coopération avec Dachla, pour le mettre au courant. Le maire de Creil a estimé que j'avais bien fait d'alerter le Préfet car on ne peut pas laisser se développer une telle situation où l'accueil ne soit pas assuré dans les services publics aux heures d'ouverture. Nous étions en effet  près d'une soixantaine de personnes dans des locaux fort exigus tous en attente de pouvoir être reçus après la longue épreuve de la fille d'attente. Heureusement que malgré cette situation tout à fait inacceptable, le personnel conserve sa patience et fait preuve de professionalisme et que la majorité du public est restée calme même si l'exaspération s'est plusieurs fois exprimée.

 

Nous attendons une réaction  du Préfet qui soit à la hauteur pour que soit réglé ce problème dans les meilleurs délais. Plus globalement, les services de l'Etat, on le voit avec cet exemple, sont victimes de la réduction des dépenses publiques, qui se traduit par des suppressions de postes d'agents et des fermetures de service. Et ce n'est pas parce que l'on accueille des étrangers que le service public ne doit pas être assuré : ils ont droit comme les citoyens français à tous les égards et considérations que leur doit la République qui se fonde sur les Droits de l'Homme et se proclame "sociale" dans l'article premier de la Constitution ce qui suppose que les services publics doivent être assurés.

 

Ci-dessous l'article du Parisien

 

saturation-a-la-sous-prefecture0001--2-.jpg

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog