Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Manoeuvres

Grenouillages politiques...
 
C'est l'histoire d'une ville où la majorité se divise sans doute en raison d'ambitions personnelles, mais aussi certainement en raison de divergences sur la politique à mettre en oeuvre. D'un côté il y  a ceux qui sont plutôt des socialistes traditionnels qui se pensent plutôt à gauche, de l'autre des socialistes tendance écolo qui sont plutôt  sociaux-libéraux  et dont l'esprit d'ouverture va jusqu'à des alliances avec des partis de droite. Les deux parties n'arrivent pas à se rabibocher avant les élections, c'est même plutôt à couteaux tirés que se déroule la campagne électorale. Au deuxième tour des élections les socialistes "de gauche" arrivent à tirer leur épingle du jeu notamment en s'alliant aux  trotskystes mais surtout aux communistes sans lesquels il ne pouvaient espérer obtenir la majorité et qui ont réalisé un score plutôt inattendu.
Le verdict populaire tombe, une majorité relative d'électeurs a voté pour la liste PS-radicaux-trotskystes-communistes et le nouveau maire PS est élu. La droite est distancée par les autres listes et les socialistes-écolos-libéraux arrivent en deuxième position. Ces derniers ont du mal à supporter leur défaite et ne donnent pas 6 mois à la nouvelle majorité. Plus de deux années passent et la majorité est toujours là. Elle gère la ville, elle investit avec les moyens qu'elle a, elle a des projets.
L'opposition "sociale-libérale"  tente alors  de briser l'unité de la majorité. Elle entreprend des "approches" auprès de certains élus de la majorité : elle multiplie les opérations  où à la faveur d'un vote pour un texte qu'elle présente, elle espère rallier des membres de la majorité pour affaiblir le maire et conduire à l'éclatement de la majorité. Ce qu'elle ne supporte pas c'est le poids que représentent les communistes et les troskystes dans cette majorité, pour elle s'en est trop. Sans attendre les futures municipales, elle rêve d' une recomposition avec des membres de la majorité afin de parvenir à isoler le maire, affaiblir l'action de la municipalité, créer une crise politique et prendre le pouvoir municipal. Tout est bon pour parvenir à ses fins.  Mais elle oublie un peu vite le suffrage universel et procéder à de telles manoeuvres ne l'honore pas. Faut-il rappeler à ces élus  de l'opposition que le verdict de l'élection est force de loi, et que si ils veulent diriger la Ville, il y a une méthode bien plus efficace et honnête que les grenouillages : se présenter de nouveaux aux suffrages des électeurs quand le moment sera venu.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog