Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Les élections cantonales et la démocratie

Les conditions d'une révolte sociale et politique sont en train de mûrir

 

Il suffit de lire cet article sur le licenciement de travailleurs de l'entreprise Goss-Montataire pour comprendre à quel point le capitalisme porte atteinte à la dignité des êtres humains. Partout dans le pays le mécontentement est extrêmement fort. Les raisons sont connues, c'est le capitalisme qui est en cause, et pas seulement ce gouvernement dont la mission est de détruire tous les freins à l'exploitation des travailleurs, toutes les conquêtes sociales et démocratiques du peuple. C'est tout le système qui est en cause et tous ses gestionnaires de droite comme de gauche.

 

Les élections actuelles sont la plupart du temps un instrument d'intégration des travailleurs dans le système qui les exploite, ce dernier se déclare démocratique mais il exclut des millions de gens des droits élémentaires. Des millions de citoyens ont fait de l'abstention une forme de militantisme, en tout cas un clair rejet du manège politicien. La paupérisation s'accroit, jeunes, moins jeunes et retraités, ce sont trois générations qui sont touchées par la précarité comme elles ne l'ont jamais été. Beaucoup de citoyens parmi ces générations ne veulent pas ou plus voter, l'expérience de l'annulation du vote des Français contre la Constitution européenne est symptomatique d'une république dont les  dirigeants ont bafoué la dignité de millions de gens.

 

Le PS, les responsables nationaux et locaux du  Front de gauche continuent toujours dans la même pratique électoraliste qui consiste à tenter d' obtenir des élus ou à conserver leur poste mais tous refusent de poser la question de l'appropriation sociale des moyens de production, d'échange et de communication par le peuple et pour le peuple alors que c'est cette socialisation démocratique de la propriété privée  des grands sociétés capitalistes qui pourra commencer à rompre avec l'inhumanité de ce système. A force de penser que les révolutions se font toujours ailleurs, les politiciens continuent leur train-train en total décalage avec la vie réelle.

 

Par exemple quel candidat du canton de Creil nord se prononce pour la gratuité des transports publics et si oui comment envisagerait-il de la financer ? Il ne suffit pas de dire qu'on est philosophiquement ou moralement pour la gratuité, il faut y travailler concrètement. Alors que je me suis adressé à plusieurs reprises aux élus dont certains sont candidats, aucun n'a proposé d'en dialoguer sur la place publique avec les citoyens. Cependant l'idée que les transports  de l'agglomération creilloise soient gérés en régie publique a progressé et nous  démontrons que l'intérêt des gens correspond à une telle structure. Même observation en ce qui concerne le développement économique,  quel candidat conteste la direction capitaliste des grandes entreprises et appelle à créer des comités citoyens de défense de la production et de sauvegarde des entreprises qui soient aussi des comités d'initiatives pour le développement économique en travaillant des projets concrets comme ceux que nous défendons autour de la rivière Oise ?  A quoi sert une campagne électorale qui ne dure même pas vingt jours où les candidats ne confronteront même pas leurs propositions entre eux et  dans laquelle les citoyens sont exclus de toute élaboration collective qui pourrait être un début, une ébauche de programme ?  

 

Il ne faudra pas s'étonner si l'abstention de nouveau est forte lors de ces cantonales. Mais cela posera avec encore plus de vigueur et d'urgence  le besoin d'une vraie démocratie qui ne vivra qu'avec l'intervention massive des gens dans une lutte politique contestant le capitalisme à travers des organisations autonomes du peuple, des comités  populaires d'initiatives pour la transformation, dans les entreprises, dans les quartiers , qui seront des foyers de culture, de partage et de coopération. Le peuple tunisien à cet égard nous donne  des exemples : il mène un combat  qui démontre que lorque le peuple s'auto-organise il est capable de réaliser ce qu'il pensait impossible hier jusqu'à nous l'espérons en ce qui le concerne se doter d'une direction politique pluraliste qui le mènera à la formation d'une Constituante .  C'est  avec une telle conception du combat que la démocratie fera un pas de géant loin de toutes les pratiques politiciennes affligeantes qu'on nous impose et dont les gens ne veulent plus.

 

Goss_03_03_P.jpg

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog