Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Le peuple rejette leur sale guerre capitaliste en Afghanistan

La démocratie, ils s'en fichent, ce qui compte c'est le fric !

 

Nos dirigeants vont sans doute se réjouir du renversement du régime  Libyen pour lequel ils ont engagé nos forces armées aux côtés des forces de l'OTAN. Encore que pour le moment on ne sait pas exactement si ce régime est vraiment tombé ou si il s'agit d'effet d'annonces de la guerre psychologique qu'ils mènent puisqu'à l'heure où nous écrivons ces lignes   il ne semble pas que Khadafi ait été arrêté. Une certitude, ces gens des pouvoirs occidentaux n'ont que faire de la démocratie réelle, ce qui les motive c'est d'écraser tout régime qui s'oppose d'une manière ou d'une autre à leur conception néo-libérale, à leur impératif d'assurer une rentabilité du capital à la hauteur des exigences des puissants. Ils ne respectent la démocratie dans leurs propres pays, on se demande comment ils pourraient donc avoir la prétention de l'exporter.

 

Ils sont disqualifiés pour donner des leçons et leur piètre "philosophe" nommé BHL est vraiment une triste figure de la lugubre idéologie de leur fin de règne, une illustration de la dégénérescence de leur système . Non que les dirigeants des pays émergents soient  des saints, mais certains d'entre eux tentent ou on tenté de sortir du néo-libéralisme tout simplement parcequ'ils en savent les conséquences catastrophiques à plus ou moins long terme sur leurs propres pouvoirs, leurs peuples, leurs nations, leurs traditions, leurs cultures.


Les gens en ont assez de ces bouffons du capitalisme qui envoient nos soldats se faire tuer pour des causes qui n'ont rien à voir avec la démocratie et les valeurs républicaines. Le néo-colonialisme est une donnée fondamentale du capitalisme contemporain et il sera par son développement l'un des facteurs principaux de l'écroulement du système.

Ainsi quelque 76% des Français se déclarent opposés à l'intervention militaire française en Afghanistan, et une large majorité d'entre eux souhaite un retrait anticipé de ce pays, selon un sondage Ifop à paru dans  le quotidien L'Humanité.

 

Mais les dirigeants de tous les pouvoirs autoritaires ont toujours raison contre tout le monde, ils savent ce qui est bon pour les gens, à la place des gens et décident toujours seuls ou en comité restreint. L'histoire de ces trente dernières années a accumulé les exemples de cet autoritarisme généralisé sur la planète. Le hic, c'est que les peuples sont beaucoup plus cultivés qu'il y a encore 50 ans. Le hic c'est que les peuples communiquent entre eux et partagent leurs expériences. Le hic c'est qu'une nouvelle internationale est en train de naître dans laquelle le pouvoir des puissants commence à être sérieusement contesté. Le hic c'est qu'à fonder une économie sur la rentabilité financière du capital on détruit le dysnamisme du travail et on casse le facteur fondamental de toute richesse : l'intelligence et la force de travail humaines sont désormais inséparables de celles des machines. Le hic c'est que la synergie homme-machine à l'échelle de millions d'individus est en train de créer une contradiction insoutenable pour le système capitaliste et qu'il va droit vers son effondrement puisqu'incapable de répondre à ce formidable défi.

 

Alors comme dans toutes ses périodes de crise, la fuite en avant consiste à utiliser la guerre comme réponse alors que jamais l'Humanité n'avait autant eu les moyens d'inventer la Paix universelle.

 

La coopération des peuples et la liberté totale des individus seront les deux moyens principaux pour éradiquer le capitalisme de la planète et ouvrir une nouvelle ère.

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog