Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

La conception universelle interroge la démocratie

Conférence interministérielle sur la conception universelle à Paris ce 9 décembre 2011

 

 

J'ai participé toute la journée   à la conférence interministérielle de l'accessibilité et de la conception universelle à Paris. Les plus grands experts de la conception universelle, c'est à dire  la théorie et  la pratique qui consistent à considérer qu'il faut élaborer des espaces accessibles à tous, à la fois dans les lieux privés comme les habitations et les entreprises comme dans les lieux publics et qui privilégient un design fonctionnel rendant en quelque sorte plus démocratique l'usage des objets et des espaces dans la vie quoitidienne : par exemple concevoir des maisons, des immeubles, des appartements accessibles à tout public qu'il soit considéré comme valide ou comme handicapé, déficient moteur, visuel, auditif ou cognitif. La conception universelle met en relief que chaque être humain doit ou devra faire face dans sa vie à des situations qui le handicapent notamment en raison du vieillissement de la population, ou encore en raison de son état de santé, et que la société peut apporter des réponses utilisant les nouvelles technologies et la recherche en ergonomie pour rendre l'ensemble des espaces, des déplacements et des communications accessible à tous.

 

Je suis intervenu pour dire que l'accessibilité ne relève pas seulement de la technique, ni seulement de la praticabilité des espaces, mais qu'elle est un enjeu de société. J'ai émis l'idée que certains lobbys politiques et industriels  qui vivent de "l'économie du handicap" n'accepteraient sans doute pas facilement la vision défendue par les promoteurs de la conception universelle dès lors que celle-ci ne garantit pas nécessairement une rentabilité économique. Cependant dans des pays comme le Japon, les Etats-Unis ou encore la Nouvelle-Zélande qui sont plus en avance dans ce domaine que nous,  des industriels se sont lancés dans la production et la recherche pour réaliser des objets et des espaces toujours plus ergonomiques et adaptés à la diversité des personnes. C'est qu'il  y a un marché considérable  correspondant à de réels besoins des populations. Pour autant la conception universelle va au-delà de la question du marché et de la profitabilité qui peut en être tirée par les capitalistes. Ellle pose la question de l'égalité de l'accès en général, des droits humains, une question éthique sur le devenir des solidarités et de l'organisation sociale que nous voulons. Car si il y a un accès fondamental à promouvoir c'est celui du droit à la démocratie pour tous, et là le système actuel est bien dans l'incapacité de répondre à cette exigence universelle.

 

Définition donnée par l'ONU : "On entend par "conception universelle" la conception de produits, d'équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure du possible, sans nécessiter ni adaptation ni concetion spéciale"

 

*Je tiens à la disposition des citoyens qui le souhaitent sous format numérique  les documents remis à cette conférence

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog