CREIL AVENIR

CREIL AVENIR

Jean-Paul LEGRAND - Président du mouvement politique "Les Citoyens En Mouvement". Elu maire-adjoint de 2008 à 2014 et conseiller municipal de 1983 à 1995. Président d'une association économique pour le développement fluvial

Partager

L'éducation et la jeunesse sont une priorité

Jean-Paul Legrand —

Creil : les parents et les personnels de l'éducation interpellent les politiques

 

J'ai participé à  la journée d'action de mercredi pour exiger l'abandon des politiques qui ont conduit jusqu'ici la suppression de 65000 postes dans l'éducation nationale et pour que le nouveau gouvernement prenne des décisions rapides afin de remédier aux difficultés rencontrées notamment dans l'éducation prioritaire, en particulier dans les quartiers populaires comme à Creil. Le non remplacement des maîtres, les menaces sur les postes d'enseignants spécifiques d'accompagnement pédagogique (soutien temporaire qui permet à la classe d'avoir deux maîtres durant certaines heures d'enseignement), menaces également sur les   réseaux d'aide spécialisés aux élèves en difficultés (RASED) , la non scolarisation des enfants de deux ans sont autant d'obstacles à la réussite scolaire et contre lesquels les personnels et les parents luttent depuis de nombreuses années d'autant que la situation s'est sensiblement aggravée sous la présidence de Sarkozy.

 

Réunis à plusieurs dizaines à l'école Albert Camus, les membres du réseau de la veillée des écoles, parents, enseignants, personnels, ont invités les députés sortants et les candidats aux législatives. Le député sortant , le  socialiste Françaix était présent ainsi que les candidats du Front de gauche, d'Europe écologie-les verts, du parti radical et un candidat socialiste dissident.

 

Si les candidats socialistes dont le maire de Creil, suppléant de Michel Françaix ont annoncé l'objectif de rétablir 60.000 postes sur 5 ans, le candidat du Front de gauche a insisté sur la nécessité d'un collectif budgétaire qui permette de répondre rapidement aux besoins de l'école. La candidate d'Europe écologie a rappelé son attachement à obtenir des moyens pour améliorer l'encadrement  notamment en faveur de la médecine scolaire. Le candidat du parti radical, ancien membre de l'UMP a mis en cause l'action de la municipalité de Creil mais n'a aucunement dénoncé la casse de l'école publique que Sarkozy et son pouvoir ont organisé ces dernières années. Sur un ton polémique il a estimé que la ville de Creil n'avait pas une bonne gestion prévisionnelle des effectifs et n'avait pas par conséquent prévu les locaux adaptés pour l'accueil des élèves. Enfin un candidat dissident du parti socialiste a estimé qu'il fallait que le futur député entretienne de bonnes relations avec le Ministre de l'Education afin de se faire entendre. Pour ma part je suis intervenu en ma qualité de maire-adjoint et d'enseignant sur deux questions : celle de l'insuffisance criante des remplacements et celle de notre refus de voir supprimer les postes d'enseignement spécifique de soutien aux actions pédagogiques (ESAP) tout en terminant mon intervention sur le fait que si on se félicitait d'avoir pu se débarasser de Sarkozy il n'y avait aucune illusion à se faire sur le nouveau gouvernement et qu'il fallait continuer à agir dans l'unité et le plus large rassemblement afin d'obtenir les moyens pour notre école publique.

 

La journée s'est poursuivie par un pique-nique dans une école de Villers Saint Paul puis par une délégation qui s'est rendue à Beauvais en manifestation à l'Inspection Académique.

 

Je reproduis ci-dessous l'article du Parisien. Curieusement la journaliste a omis de signaler l'intervention du candidat du Front de gauche. Cela est d'autant plus malencontreux que plusieurs personnes connues pour leur engagement et sympathie pour le front de gauche ont participé activement à cette journée d'action et que le quartier  où se déroulait la conférence de presse est le quartier de Creil où Jean-Luc Mélenchon fait un des ses meilleurs scores dans la ville et est passé largement devant Le Pen en recueillant plus du double de voix que la candidate d'extrême-droite.

 

lutte-enseignants-creil--2-.jpg

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog