Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Il est mort de trouille

Le cirque Sarkozy - DSK en représentation

 

Sarkozy panique tellement qu'il a besoin de s'inventer une stratégie pré-électorale. Pour cela il a mis dans sa besace, la vieille ficelle de reprendre les thèmes de l'extrême-droite, histoire de ne pas laisser le terrain à la Marine. Mais ce qui est proprement ridicule c'est le cinéma qu'il est en train de monter avec son complice  DSK pour accréditer l'idée qu'il serait son adversaire et que le choix aux présidentielles se ferait en définitive entre eux deux.

Les radios TV  et la presse aux ordres marchent évidemment dans ce grossier montage. Plus nous avancerons vers les élections présidentielles, plus les stratèges de ces frères ennemis chantres du capitalisme  vont nous servir des scénari croquignolesques qui seraient à se tordre de rire si ces deux comparses n'étaient pas ensemble responsables de tant de destructions sociales et économiques.

 

Les futures échéances électorales ne sont absolument pas crédibles. Notre peuple a fait l'expérience de son vote de 2005 contre la
constitution européenne  qui a été totalement bafoué et annulé par le Congrès. C'est un exemple significatif que les élections nationales ne sont respectées dans ce pays que si elles servent les intérêts des possédants. Depuis une grande partie de notre peuple a le sentiment que les élections n'apportent pas de solutions. Hélas tant que nous resterons dans le capitalisme et que ceux qui sont élus défendront ce système qu'ils se disent de droite,de gauche ou du centre, tant que le peuple ne décidera pas lui-même de nouvelles institutions par lesquelles il pourra lui-même diriger les affaires dans la cité et dans l'entreprise, tant que la question d'une autre société fondée sur la coopération et la créativité humaine et sociale ne sera pas posée dans les luttes, les élections ne pourront que créer de grandes désillusions.

Des élections sans luttes populaires, sans intervention citoyenne permanente ne permettront jamais de développer la démocratie, au contraire elles l'enferment dans une délégation de pouvoir dont les conséquences peuvent être dramatiques surtout quand on demande à tout un peuple de donner autant de pouvoir à un seul homme comme c'est le cas avec les Présidentielles.

Il faut inventer une autre société, d'autres institutions, la 6ème république sociale, démocratique et autogestionnaire qui soit fondée sur l'engagement des citoyens à qui seraient enfin accordés les droits nécessaires à l'exercice d'une telle souveraineté.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog