Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Gratuité des bus, c'est possible dit un rapport de l'ADEME

Révélations : pour l'ADEME la gratuité est possible !

 

En 2007, une étude incluant la Communauté d'agglomération creilloise a été faite par l'ADEME concernant la gratuité. L'agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'énergie confirme les arguments que j'avance concernant la possibilité de financer la gratuité par une approche systémique de l'ensemble des déplacements et par une baisse de la circulation automobile. Toute étude qui ne prendrait pas en considération cette approche conduirait à écarter la piste la plus sérieuse en faveur de la gratuité. J'en fournis les preuves ci dessous avec la reproduction de documents qui montrent que les coûts externes de l'automobile sont des charges extrêment importantes qu'il faut réduire impérativement. La gratuité permettrait cette réduction et par conséquent des économies qui seraient utilisées pour financer la gratuité elle-même !

 

le-rapport-sur-la-gratuite.JPG

Pour l'ADEME, l'usager des transports publics est quasiment le seul à payer en tant qu'usager. Les automobilistes paient à la collectivité et  dans certains cas uniquement le stationnement alors qu'ils bénéficient en retour d'un financement très important de la collectivité. Alors que le rapport recettes/dépenses avoisine les 25% pour les transports collectifs il est autour de 3,5% seulement pour l'automobile. Ne pas prendre en compte cette réalité fondamentale serait piper les dés dès le départ et fausser totalement le débat sur la gratuité

 

tarification.JPG

La preuve : la circulation automobile coûte très cher à la collectivité, il faut économiser sur les charges qu'elle représente pour financer la gratuité

 

tarf-2-cout-externe-auto.JPG

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog