Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Fête de la Paix à Creil

jean ferratLa fête de la Paix

 

Le PCF de l'Oise a organisé sa fête annuelle sur l'Ile Saint Maurice de Creil. Un hommage a été rendu à Jean Ferrat et des associations du département sont venues présenter leurs activités. Les sans-papiers avaient aussi leur stand. Quelques centaines de personnes sont venues à la faveur d'un soleil qui est sorti enfin l'après-midi. Je suis resté plusieurs heures sur cette fête. J'ai pu discuter avec un certain nombre de personnes dont beaucoup de militants ou sympathisants du PCF. Un militant, m'a dit ne pas partager  les points de vue qu'avec Habib Abba-Sidick nous défendons à Colère et Espoir, considérant notre association comme une aventure fractionniste contre le PCF. Pour la majorité des militants avec qui j'ai dialogué, ils se désolent de la division et souhaitent que l'unité se construise mais pour certains cette unité est encore conçue dans le cadre de l'union de partis politiques sans que le mouvement populaire ne soit l'acteur autonome d'une perspective politique. Il y a encore des militants qui pensent que sans le PCF le peuple n'est pas capable de s'organiser et d'agir pour une transformation sociale. Ils font de l'influence  du PCF un préalable. Or si il s'agit de l'organisation actuelle qui s'est détournée de l'objectif révolutionnaire, on peut sans difficultés affirmer que le peuple n'aura pas besoin d'une telle organisation qui confond perspective politique avec visée électoraliste . Ils ramènent toujours la question du rassemblement à celle des accords entre organisations ce qui tenant compte des organisations de la gauche actuelle ne peut mener qu'à l'échec car ces organisations n'ont pas l'objectif de renverser le capitalisme. Pour d'autres personnes que j'ai rencontrées nous partageons la même conception, c'est le peuple qui va s'organiser non pas pour suivre des partis, non pas pour que ses luttes soient instrumentalisées mais pour préparer par la démocratie le renversement du capitalisme notamment en agissant pour la réalisation de projets concrets des populations. Plusieurs personnes pensent que si un parti est effectivement nécessaire, il ne doit pas ressembler à ce que l'on connaît déjà, sa forme souple doit permettre aux citoyens  de se sentir pleinement libres sans rapport de pouvoir entre ses membres, sans hiérarchie, avec la révocabilité des délégués,  et favorisant l'élaboration collective de projets permettant à chaque individu de s'impliquer comme il l'entend. Pour les élus communistes de Creil, nous nous impliquons par exemple totalement dans le débat sur la ligne TGV Creil-Roissy. Avec Habib Abba-Sidick nous sommes intervenus plusieurs fois pour nous prononcer en faveur de cette ligne mais dans le cadre d'une stratégie plus globale prenant en compte le fret et les développements liés au futur canal seine-nord ainsi que le projet de la réalisation du 3eme aéroport international à Chaulnes (Voir sur ce site ou sur celui du de la commission spéciale du débat public nos interventions in extenso). Nous avons considéré que notre réflexion pouvait intéresser les gens et nous avons été heureux de constater que c'est le cas puisqu'après nos interventions à Nogent sur Oise et à Compiègne des contacts ont été pris avec des élus et des citoyens qui nous ont fait savoir qu'ils souhaitaient poursuivre le dialogue.  Notre implication dans l'association ADEROISE qui regroupe de plus en plus d'adhérents nous permet d'alimenter et de bénéficier d'une réflexion riche  de propositions. Ainsi nous entendons construire un projet populaire et démocratique qui permette le développement de l'activité et de l'emploi local autour de la rivière Oise. Avec Mohamed Assamti et Fadhila Kezzoul, nous soutenons bien entendu les jumelages de notre ville avec la Palestine ainsi que toutes les actions de coopération décentralisée..Nous agissons aussi pour favoriser les initiatives citoyennes d'éducation populaire comme celle des "Ailes de la conscience" qui permet des rencontres autour de thème de réflexion sur la société, l'histoire, le mouvement populaire.  Cette conception de faire de la politique par la construction de projets émanant des forces vives, par la réflexion, permet de rencontrer des gens très divers qui souhaitent mettre en commun leur compétence non pas dans un esprit partisan, mais tout au contraire dans une volonté de rassemblement et d'action. Nous tentons à Creil de mettre en oeuvre cette pratique loin de l'esprit de boutique politicien qui anime trop souvent les principales organisations politiques. Nous sommes de plus en plus persuadés, que la crise capitaliste crée des conditions nouvelles qui remettent totalement en question les vieilles pratiques politiques dans lesquelles les gens ne se retrouvent plus. Car quelles que soient les opinions des uns et des autres, nous pensons que le travail d'un communiste est d'être avec les gens, pour les défendre, agir avec eux et surtout penser avec eux au monde qu'il est urgent de construire en nous donnant l'objectif de nous débarrasser du capitalisme et pour cela en nous organisant de façon créatrice, non en reproduisant les schémas d'un militantisme qui relève de l'incantation ou du suivisme  plutôt  que de la pratique citoyenne.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog