Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Débat ligne TGV Roissy-Picardie à Compiègne

Intervention de Jean-Paul Legrand au débat de Compiègne

 

Je publie ci-dessous l'intervention que j'ai prononcée au débat public sur la ligne Roissy-Picardie à Compiègne le 27 mai dernier

 

Merci Monsieur le Président. Jean-Paul Legrand. Je suis responsable de l’Association
ADEROISE, qui signifie Association pour le Développement de la Rivière Oise et je suis
également Maire-adjoint à Creil. Monsieur le Président, je vais essayer d’être court, je l’ai été
la dernière fois à Creil, je vais essayer d’être encore plus court. Bien évidemment, nous
sommes tout à fait favorables au projet de liaison à grande vitesse Picardie-Roissy pour
toutes les raisons qui ont été évoquées et tous les arguments pertinents qui ont été apportés
ce soir. Je voudrais cependant attirer l’attention de l’assemblée sur une question qui nous
semble importante, c’est que ce désenclavement, bien sûr, doit profiter au développement
économique, à la création d’activités et à l’emploi. Dans cette perspective, il nous semble
important de rapprocher la réflexion sur le développement notamment du canal Seine-Nord,
qui va être une infrastructure extrêmement importante pour notre région. Et je crois qu’il faut
que nous réfléchissions justement à la mise en cohérence des différentes infrastructures.
Cela permettra très certainement de développer, de façon considérable, nous l’espérons, le
Sud de l’Oise et notamment le bassin creillois en termes d’investissement, investissement
industriel, investissement économique. Et c’est la raison pour laquelle, mais je le répète,
nous sommes tout à fait favorables à cette liaison Picardie-Roissy. Mais je voudrais
également attirer l’attention de l’assemblée sur le fait qu’aujourd’hui, nous devons aussi
penser à l’avenir de Roissy-Charles-de-Gaulle. On parle du développement, qui est
indéniable, de la plate-forme Roissy-Charles-de-Gaulle. Mais est-ce qu’il n’y aura pas, à
terme, un problème de saturation, un problème à la fois de saturation en termes d’espace,
mais aussi en terme environnemental, en terme écologique ? Il faut qu’on s’y interroge. Et
par rapport, je dirais, à l’expansion considérable que va prendre le transport aérien en
Europe, dans le monde et en Europe, il me semble tout à fait pertinent que nous
réfléchissions à la proposition qui avait été faite, il y a encore quelques années, du troisième
aéroport international. Je regrette que la Région Picardie ne se fasse pas entendre sur cette
question, voire même, semblerait-il, ait abandonné la bataille pour ce projet. Le troisième
aéroport international, qui pourrait se situer à Chaulnes, non loin justement du passage du
futur canal Seine-Nord, et non loin, bien sûr, de la Gare TGV Picardie. Je crois que, là, il y a
des synergies, effectivement, à entreprendre.
 
Juste un dernier point, en ce qui concerne Creil, nous avons un atout important, c’est, je dirais, son histoire en termes de ferroviaire. Et nous avons, à Creil, ce que nous appelons « Le Petit terrain », qui est une gare… Les gens de RFF, les responsables de RFF connaissent très bien Le Petit Thérain, qui est une gare à la fois de triage et de lancement des trains, qui peut être une opportunité très importante pour le fret. Je pense qu’il faut que nous intégrions dans notre
réflexion cette question du Petit Thérain d’autant qu’il existe, on a évoqué tout à l’heure le
nom du député Paternotte, député UMP du Val-d’Oise qui a un projet qui s’appelle  « Carex », Cargo express, qui consiste à faire transporter les marchandises par le TGV. Je crois qu’il faut se pencher sur cette question et, là, je lance aussi un appel à la Région Picarde pour que nous réfléchissions ensemble avec l’Ile-de-France, avec d’autres
partenaires à pouvoir mettre les marchandises sur le TGV. Aujourd’hui, vous avez des
marchandises qui traversent l’Atlantique en 6 heures et qui prennent 12 heures voire
20 heures pour traverser la France, c’est quand même un paradoxe. Donc, là, nous avons
vraiment des atouts, ici, dans le Sud de l’Oise et à Creil, je suis fier de ma ville et j’en parle
parce qu’il y a des choses qui sont dans cette ville qu’il faut pouvoir défendre, qu’il faut
pouvoir exploiter. Voyez-vous Monsieur le Président, je vais m’arrêter mais je crois que c’est
dans ce sens-là qu’il faut aussi engager notre réflexion. Je vous remercie !
(Applaudissements)
 
 
Pour prendre connaissance  du compte rendu de la dernière réunion de  l'association ADEROISE, rendez-vous sur son site en cliquant sur le lien suivant
http://aderoise.over-blog.com

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog