Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Communisme

Le PCF mourra peut-être mais pas le communisme

 

Des centaines de communistes qui sont membres du PCF se sont vus refuser leur carte en raison de leurs idées. Maxime Gremetz par exemple fait partie de ceux-là. Pour ma part depuis que j'ai décidé de soutenir "Colère et Espoir", je ne reçois plus aucune information du PCF, je ne suis invité à aucune réunion ou rencontre, ni à celles du PCF ni à celles des élus communistes et républicains. Je ne suis pas étonné de cela. Ce sont des méthodes qui caractérisent bien la direction actuelle du PCF tant au niveau national que départemental. Après tout, les dirigeants agissent de cette façon parce que leur stratégie n'a pas besoin de la diversité mais d'un consentement à des manoeuvres politiciennes qu'ils vont confirmer lors d'un congrès qui a été préparé dans la précipitation et pour lequel la pauvreté du débat n'est que l'illustration de cette stratégie suicidaire. Je crois que les militants sincèrement attachés au communisme vont se rendre compte de cela. Par exemple Bernard Lamirand, militant de la section de Montataire réagit. Je publie ci-dessous, le texte qu'il a édité sur son blog. Je ne ferai pas de commentaires. Je veux simplement dire aux communistes qui sont dans le PCF de regarder lucidement ce qui se passe en dehors de tout sentimentalisme vis à vis de leur parti. Ils verront alors que l'opération consiste à liquider le communisme. Mais c'est une piètre ambition car l'idée communiste est plus que jamais vivante. Les révolutionnaires qui sont dans le PCF et ceux qui n'y sont pas vont se retrouver parce que les circonstances vont les conduire à agir tous ensemble. Loin des lamantables manoeuvres de gens qui ont abandonné le combat communiste.

 

Le point de vue d'un militant de la section de Montataire du PCF

PCF: que se passe- t-il dans les coulisses de notre parti ?

 

Ce matin, en ouvrant mon poste radio, une information m'est parvenue d'un accord avec Mélenchon pour constituer une association regroupant des sympathisants du Front de gauche qui ne veulent pas adhérer ni au parti de gauche ni au PCF.

La veille, j'avais remarqué, avec étonnement, que l'on pourrait très bien s'associer aux primaires socialistes. Alors je me suis renseigné et j'ai trouvé ceci sur les dépêches inscrites dans le journal les échos:

"Jean-Luc Mélenchon et Marie-George Buffet partenaires du Front de Gauche se sont mis d'accord mercredi pour « lancer un programme partagé » pour la présidentielle de 2012, malgré des tensions sur une éventuelle candidature du président du Parti de gauche. Après deux mois d'échanges aigre-doux, la première rencontre officielle depuis les régionales entre les deux leaders s'est soldée par un succès. « On a pris des décisions prometteuses » avec la remise en place du comité de liaison pour lancer le travail sur un « programme partagé » qui sera au cœur de la Fête de L'Humanité en septembre, a déclaré Marie-Georges Buffet. Une nouvelle association, « les partisans du Front de gauche », sera créée. Dans la matinée, une tribune du numéro deux du PCF, Pierre Laurent, parue la veille dans « L'Humanité », avait pourtant tendu les relations entre les deux partis. Celui qui doit succéder la semaine prochaine à Marie-George Buffet y écrivait que « le débat est ouvert » pour 2012, entre « participation au processus des primaires lancé par le PS, candidature du PCF ou candidature de rassemblement avec le Front de gauche ».

Je suis en colère.

De quel droit Marie George Buffet peut engager les communistes à la veille d'un congrès sinon que la tactique du fait accompli ?

Un fait accompli qui risque de ne pas être démenti dans les travaux de ce congrès puisque le document présenté ne pourra être amendé. Drôle de congrès…

Au moment ou le PCF peut reprendre des couleurs et il en reprend en ce moment, un coup de pied de l'âne lui est envoyé par ceux qui devraient porter haut la démarche communiste et l'idée communiste dans ces moments de crise.

Nous voilà en plein électoralisme.

Quelle mouche a piqué Marie George Buffet de relancer cette connerie d'une version nouvelle des "comités antilibéraux" à travers une association pour les réfractaires à l'idée d'adhérer au PCF ou du parti de gauche.

D'autre part, que veut dire cette proposition de Pierre Laurent mettant en avant ce qui devrait être proscrit: l'éventualité de participer au barnum socialiste des primaires.

Je ne comprends pas !

Si… L'idée d'un parti de gauche, genre Die-linke, plane toujours au dessus de la place du Colonel Fabien.

Au moment où il faut porter l'idée communiste (voir ma contribution) nous voilà reparti dans la "merdouille" social-démocrate.

J'espère que les délégués mettront, comme ils l'ont fait lors du précédent congrès, bon ordre en rappelant notre décision de rester PCF.

Après la géométrie variable pour les régionales voilà la géométrie dans le cosmos.

J'invite tous les communistes à ruer dans les brancards.

 

Bernard LAMIRAND Section de Montataire

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog