Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Ben Ali le dictateur chassé par le peuple

Ben Ali en fuite, la révolution tunisienne en marche, mais le parti de Ben Ali reste toujours au pouvoir

 

 

Vendredi 14 janvier - 22h45 - Le dictateur aurait tenté de se poser en France mais son ami  Nicolas Sarkozy n'a pas envie semble-t-il de s'embarrasser de ce personnage. En l'acceptant Sarkozy prendrait le risque d'être accusé de complicité totale  et fermerait définitivement toute pespective de sauver les intérêts des capitalistes français en Tunisie. Obama a sans doute pris contact avec le président français pour trouver une position qui aille en ce sens. Car pour les capitalistes l'essentiel maintenant est de sauver leurs intérêts et de placer leurs hommes dans la future direction du pays. L'inquiétude est très grande dans les milieux dirigeants d'Europe et certainement également dans tout le monde arabe, à la cour du Maroc , en Jordanie et sans doute en Algérie. Car ce qui se passe en Tunisie est à la fois porteur de l'idéal de Liberté et de démocratie lié à des revendications sociales de très haut niveau par un peuple cultivé qui n'en pouvait plus de vivre ce régime d'un autre temps. Exemple de dignité ce peuple pacifique vient de démontrer qu'un soulèvement populaire peut malgré un régime autoritaire et répressif commencer à renverser une dictature. Car les liens entre l'appareil d'Etat tunisien et les milieux d'affaires,  la maffia capitaliste, sont connus. C'est l'enjeu des prochains jours, le peuple réussira-t-il à  neutraliser les responsables de l'appareil répressif et à contrôler les postes clés de l'Etat et de l'économie ou bien les voleurs de la Tunisie resteront-ils  toujours en place ?; On ne sait pas comment l'armée va réagir, mais il n'est pas exclu que des éléments progressistes au sein des forces armées viennent en appui au mouvement populaire et révolutionnaire pour chasser les maffieux. Cependant l'appareil policier et militaire installé par Ben Ali est puissant et il peut aussi imposer un régime autoritaire avec l'appui des puissances occidentales sous prétexte "d'anarchie" dans le pays. Tout dépendra de la mobilisation du peuple tunisien et désormais de sa stratégie politique qui devrait unir toutes les forces démocratiques du pays. Je suis convaincu que le Parti communiste des ouvriers de tunisie peut jouer un grand rôle en ce sens.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog