Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Avec la population de Creil

Colère et Espoir à la gare de Creil

P170610_19.14.jpg

Au moment où l'on annonce 240 licenciements à Goss International, que la situation empire pour les salariés et les milieux populaires, des militants de Colère et Espoir se sont adressés ce jeudi 17 juin à la population à la gare de Creil. Ils ont distribué des centaines de tracts. Les militants ont engagé la conversation avec certaines personnes. Il est manifeste qu'il existe un très grand mécontentement à l'égard de la politique du gouvernement. Beaucoup de personnes on exprimé leur sentiment en déclarant  qu'elles sont persuadées qu'il va y avoir une explosion sociale parce qu'elles ressentent que la situation est intenable. Les militants ont pu constater que des passants ont lu attentivement leur tract qui après avoir présenté une analyse de la destruction capitaliste en cours appelle les citoyens à s'organiser de la façon suivante :

 

La colère du peuple doit se faire entendre

Les individus n'ont pas vocation à être asservis après s'être affranchis de la tutelle des rois, le peuple a le devoir impératif de ne pas être assujetti à une république inique .

Les militants de « colère et espoir » luttent en faveur d'une société rétablissant le droit à la dignité de chacun, en démontrant que le libéralisme est liberticide. Contrairement à tous les prêcheurs de désespoir et de fatalisme ils affirment qu'il existe surtout la possibilité d'établir une société, démocratique dans laquelle le bien serait commun et n'appartiendrait pas à une minorité dont les dérives destructrices et fascisantes se manifestent déjà avec acuité et violence. P170610 18.50 [01]

Organisons-nous pour une société fraternelle et solidaire

Lorsque le peuple est en péril son salut est en lui, et il est impératif et juste qu'il s'organise et qu'il se défende avec colère et espoir, autrement il devra effacer de sa conscience le mot liberté. Partout, dans les quartiers, les entreprises, dans nos villes et villages, rencontrons nous, organisons nous, créons nos comités d'action, de solidarité et de projets, écrivons les cahiers de la société que nous inventerons, de la société que nous exigeons. Partout faisons monter la colère populaire et l'organisation de luttes massives et déterminées pour la construction d'une société fraternelle et solidaire.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog