Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

A Creil, indignons-nous aussi contre le capitalisme

 

Le mouvement des Indignés se développe  en Europe ! Berlusconi se prend une énorme claque au référendum, nos rêves vont commencer à  faire surface !   (vidéos)

 

 

 

Après l'Espagne, des manifestations gigantesques et pacifiques se déroulent en Grèce avec en première ligne sur les places des grandes villes, des foules de jeunes révoltés et non-violents. Ils sont des centaines de milliers à rejeter le système de l'argent roi qui détruit les entreprises, les savoirs, les compétences, les emplois.

 

Ils exigent que les politiciens de droite comme de gauche rendent des comptes. Les ministres socialistes grecs sont conspués, ils n'osent même plus sortir en public. Leurs camarades d'Espagne et du Portugal se sont pris une défaite cinglante aux récentes élections. Les peuples en ont assez de ces clowns au service du grand capital. Le peuple Italien lors du référendum de ce week-end  vient d'infliger une sévère défaite au pantin de droite  Berlusconi en repoussant le programme d'installation de centrales nucléaires, en refusant la privatisation de l'eau et en exigeant que les dirigeants politiques ne bénéficient pas d'immunité face à la justice !

 

Ce n'est qu'un début. En France il faut se préparer à ne pas tomber dans le piège des élections présidentielles où l'on  va nous demander de choisir entre différents candidats qui sont tous intégrés au système politicien. N'est-ce pas une honte qu'il n'y ait pas un seul ouvrier à l'Assemblée nationale ? Pas une seule mère de famille des quartiers populaires ? Pas un seul jeune qui vit la galère du capitalisme ? La question n'est  donc pas de choisir entre tous les clowns que l'on nous présente et qui se vautrent quotidiennement dans le ridicule de leurs polémiques et de leurs scandales financiers ou sexuels, mais bien de s'en débarrasser définitivement, qu'ils dégagent et que l'on construise une société démocratique, une nouvelle république avec une nouvelle constitution donnant plus de pouvoirs au peuple et moins de pouvoir aux exploiteurs, aux banques, à la classe des nantis. Car c'est au peuple de décider et de choisir le cadre de sa démocratie.

 

"Si vous ne nous laissez pas rêver, on ne vous laissera pas dormir"

 

Le cadre actuel est un piège, en France des millions de gens le manifestent par des abstentions massives à chaque élection. Leur volonté a été bafouée par le vote du Congrès annulant le Non du référendum de 2005. La rupture entre les partis politiques et le peuple est de plus en plus évidente.

 

Alors que faire ? Il nous faut construire une démocratie vraiment populaire, avec des assemblées permanentes de décision et de contrôle des citoyens dans le villes et les grands secteurs de l'économie. On sait que pour y parvenir il faudra des mobilisations populaires  gigantesques de plusieurs millions de personnes. Les gens ne semblent pas encore prêts, mais il faut se méfier de l'eau qui dort... Le capitalisme est en train de produire ses propres ennemis, petit à petit, son incapacité à résoudre les problèmes de l'Humanité,  va créer la levée en masse des indignés.

 

A Creil, le mouvement des parents d'élèves et des enseignants est un bon début d'indignation, il va sans aucun doute grandir...D'autres citoyens vont commencer à réagir, ils veulent le faire en dehors des partis, en dehors de tout embrigadement, ils veulent construire leur propre mouvement démocratique et populaire. Partout dans le monde, se lèvent des indignés, sur des centaines de places des villes du monde. La censure des médias n'y changera rien, la vérité fait son chemin notamment grâce à l'internet... La révolution ne fait que commencer car le capitalisme  est bien trop étroit pour contenir les forces de la création d'un nouveau monde en marche...Nul ne sait ce que cela va devenir mais il est désormais trop tard pour le système qui ne pourra tenter de s'en sortir qu'en exerçant la violence, la répression et les guerres, inhérentes à son histoire. Face à elles, la non-violence et l'intelligence de centaines millions de personnes sera l'arme la plus absolue et la plus forte pour un monde meilleur.

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog