Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Au plateau Rouher : rue Henri Dunant

Ce soir je suis allé à la rencontre des habitants du plateau Rouher. Comme d'habitude je me mets à l'entrée du magasin ED et je rencontre beaucoup de personnes. J'ai distribué la déclaration que j'ai faite au soir du deuxième tour. La très grande majorité des gens est contente que la droite ait été battue dans notre circonscription. Je dialogue avec tout le monde. Beaucoup de jeunes viennent me voir et me parlent de leurs problèmes, de leur galère. L'idée d'organiser un forum pour l'emploi fait son chemin. Un moment où seraient invités les entreprises et les jeunes à se rencontrer, mais aussi un moment de réflexion sur le développement de l'emploi, des entreprises dans notre région. Les gens ont le sentiment qu'il n'y a pas beaucoup d'ambition du côté des élus et qu'on n'y croit pas, que les autorités se fichent pas mal du quartier. Même si cela n'est sans doute qu'une vision partielle de la réalité, il faut que les responsables de notre commune, les élus, les dirigeants institutionnels soient davantage à l'écoute de l'immense souffrance sociale qui est vécue par les habitants. Beaucoup d'habitants se sentent laissés de côté. Ils m'interpellent et me lancent comme un défi : "oui vous venez en période électorale, mais sinon on ne vous voit pas et puis on n'a pas besoin de promesses, ce qu'on veut c'est du travail et de quoi se loger correctement". Beaucoup d'entre eux savent que je ne suis pas venu faire des promesses, ils savent que je travaille avec le maire de Montataire qui est  connu et apprécié ici sur le plateau de Creil, et que ce que je leur propose c'est de s'organiser pour construire des solutions ensemble, pour frapper aux bonnes portes, pour interpeller les responsables politiques et économiques. Parmi eux, il y a pas mal d'anciens élèves, ils me connaissent, ils savent que je suis un lutteur, que lorsque je le tiens, je ne lâche pas le morceau. Je viendrai régulièrement les voir pour dialoguer, pour partager le thé de l'amitié comme ce soir avec des amis pakistanais, pour donner un coup de main sur un CV, un courrier, un renseignement et pour organiser la lutte contre la précarité, le chômage avec ce parti communiste pour lequel  ils ont un grand respect . Le communisme n'est pas mort, il est vivant parmi tous ces gens qui n'en peuvent plus de cette société inhumaine. Je suis et je serai de leur côté pour la lutte, pour la démocratie, pour ne pas laisser la droite et la grande finance nous imposer leur toute puissance qui fait tant de dégâts dans notre pays !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog