Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Suppression de la carte scolaire : une larme coule sur les joues de Célestin Freinet et d'Henri Wallon

 

Je suis révolté par la casse de l'école républicaine qui est en train de s'opérer notamment avec la suppression de la carte scolaire ! J'ai travaillé douze années de ma vie dans des écoles de Creil, dont dix ans sur le Plateau Rouher avec la passion et l'ambition de servir une école de l'égalité pour tous les enfants. Rien n'est plus beau que de transmettre des connaissances et de voir s'épanouir les jeunes quelles que soient leurs origines sociales. Rien n'est plus enthousiasmant de voir des jeunes des milieux populaires faire d'énormes efforts pour apprendre, pour grandir dans le savoir ! Rien n'est plus émouvant que d'être avec ces enfants si divers, si différents qui ont cette envie de grandir. Le capitalisme est en train de tuer la laïcité et les principes de notre école. Place au chacun pour soi, à la course vers le "meilleur établissement", à la concurrence entre les écoles, entre les enseignants, entre les familles faute de consacrer les moyens indispensables de toute une Nation pour son école. Cette politique est criminelle ! Je publie ci-dessous le papier de mon camarade Bernard Lamirand édité sur son blog (http://aragon42.gauchepopulaire.fr/). Je partage totalement son analyse.

 

 

SARKOZY-DARCOS L'ECOLE DES RICHES

dimanche 27 mai 2007, 18:17:00 | Bernard LAMIRANDAccéder à l’article complet

Le chacun pour soi est en marche: suppression à terme de la carte scolaire décidée par l'UMP et Sarkozy. C'est l'école laîque pour tous qui est visée. En laissant le choix à chaque famille de décider de l'endroit où elle scolarisera ses enfants, Darcos veut fabriquer une école de riches et une école de pauvres. Le choix sera vite fait " vous avez un bon élève je le prends"; "vous avez des enfants en difficulté, je n'ai plus de place".Nous connaissons cela dans certaines grandes écoles où l'on regarde plutôt les origines. Ainsi ira l'école demain. Nous ne verrons plus ce brassage de la population, ce seront des écoles ségrégatives. Le chef d'établissement veillera alors à ce que son école soit la plus huppée, il ne prendra que les meilleures élèves; ceux en particulier où il n'y aura pas d'efforts à faire pour intégrer des enfants. De nombreuses familles ouvrières, ceux des quartiers, n'auront plus alors qu'à se contenter de classes surchargées, considérées alors comme lieux de scolarisation minimale. Ces jeunes là, seront pour ainsi dire, irrémédiablement largués vers la précarité de la vie sociale. Alors, un appel, ne votez pas aux législatives pour ceux qui préparent une école de riches . Aucun vote pour les candidats de l'UMP et consorts. Votez pour les candidats communistes qui sont pour que chaque école, quel que soit le lieu, ait tous les moyens nécessaires pour que nos enfants obtiennent la meilleure formation scolaire. En mettant mon bulletin de vote, je penserai à mes enfants et petits enfants, je ne veux pas que l'on sépare les enfants en fonction du fric.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog