Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Fouquet's pour Sarko, resto du coeur pour les pauvres, préparons la révolution communiste*

Je publie ci-dessous  un article dont je partage la teneur. Sarko au Fouquet's dès les premières heures de son élection, ses supporters massés autour du restaurant de luxe qu'ils ne pourront jamais se payer, une image saisissante symbolique, révélatrice du caractère de classe de cette victoire. Les pauvres, les salariés, tous ceux qui n'ont que leur travail pour vivre ou quelques minima sociaux ou pensions pour survivre, même si ils ont voté pour Sarkozy n'ont rien de bon à attendre de cet homme dangereux. Tous sans exception sont sous la coupe d'un capitalisme destructeur que Sarkozy défend et défendra sans relâche. La mafia capitaliste de la haute finance peut se réjouir : elle a  désormais son président à la tête de l'Etat. Pour ma part, je combattrai cet homme dangereux, non pas avec la violence anti-sociale, non pas avec la matraque,  les mots vulgaires et provocateurs, l'opposition entre les catégories, qui sont ses armes à lui pour défendre sa classe et son système, je le combattrai avec l'arme la plus puissante dont le communisme humaniste est porteur : la démocratie, l'action et l'union du peuple, la résistance et  les luttes des gens qui seront indispensables face aux souffrances qui vont s'accroître. Sarkozy est Président et détient beaucoup de pouvoir désormais, mais jamais il ne pourra prétendre à la grandeur d'un Jaurès ou d'un Guy Môquet tout simplement parce qu'il défend l'ordre établi de l'argent-roi alors que le fondateur de l'Humanité et le jeune communiste fusillé par les nazis  étaient tout au contraire des rebelles à cet ordre injuste et inhumain !

*Les orthodoxes de la pensée unique et défenseurs du capital peuvent toujours vilipender les mots de "révolution communiste" que j'emploie dans le titre de cet article, ils ont tout à craindre de ce que leur propre système anti-démocratique fait naître en son sein : des millions de gens exclus, des sans travail, des sans logis, des sans droits, des millions de gens qui n'en peuvent plus de cette société qui les brise. La révolution que j'appelle de mes voeux n'est pas la caricature que ces "bien-pensants" ' en font agitant le spectre de la violence et du sang que leurs aieux Versaillais ont réellement versé contre nos aieux communards, non c'est la révolution qui par un développement démocratique sans précédent rendra aux hommes et aux femmes dignité et fraternité, partage des pouvoirs et des savoirs, mise en commun des richesses matérielles et spirituelles créées par la société. Cette révolution est à préparer, c'est celle qui donne au communisme humaniste de notre temps tout son sens et sa validité.

Le luxe de la victoire
article paru sur le site bellaciao.org

La France de Sarkozy : Fouquet’s, fric, morale et peoples ringards.

Nicolas Sarkozy débute son futur mandat présidentiel d’une manière qui augure bien de ce qui attend les Français : il dîne au Fouquet’s.

95% des électeurs de Nicolas Sarkozy ne pourraient pas se payer un apéritif au Fouquet’s.

Alors un repas entre amis, c’est réservé aux plus riches d’entre nous.

Nombreux sont les français qui ont voté pour Nicolas Sarkozy en voyant en lui un homme moderne, capable de résoudre leurs problèmes du quotidien.

Mais Nicolas Sarkozy est du côté des grands patrons libéraux, pas du côté des gens qui travaillent dur.

Bientôt la France qui se lève tôt pour travailler dur va réaliser que les bénéfices vont aux plus favorisés d’entre nous et que les travailleurs ne garderont que leur sueur et leurs larmes.

Il était donc logique que Nicolas Sarkozy se vautre dans le luxe d’un restaurant hors de prix pour fêter sa victoire.

Car c’est une poignée de nantis qui a gagné contre la multitude des plus faibles des français.

Premier geste politique de Sarkozy : aller dîner au Fouquet’s pendant plus de deux heures avec des peoples. Ses supporteurs massés place de la Concorde peuvent bien attendre. Choquant et déplacé, mais surtout très révélateur ce passage au Fouquet’s, tout comme le discours sur l’autorité et la morale, tout comme les « artistes » présents sur la scène de la Concorde. Mireille Mathieu, Jeane Manson, Enrico Macias, Bigard, Johnny… tout sauf modernes et intellectuels !

L’impression de revenir des décennies en arrière. A suivre le déroulement de la fête UMP, entre salle Gaveau, Fouquet’s, peoples, Velsatis sécurisée et motards de presse encerclés, boite de nuit « branchée » … on a la sensation de plonger dans la France dont la seule valeur est l’argent. La France de la culture zéro : télé, show biz, costume-cravate, fric et apparence.

La France éprise d’Amérique et de réussite personnelle où triomphe le chacun pour soi. Sensation de dégoût. Non, M. Sarkozy, tous les français ne vous ont pas choisi… 53% c’est un tout petit plus que la moitié, seulement, ne l’oubliez pas.


Malisan
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog