Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Pour la démocratie et la République sociale, blog du Manifeste "Citoyens en mouvement" blog créé le 10 mai 2006

Réunion du comité de défense et de développement de l'hôpital de Creil : 2800 pétitions recueillies !

 Le comité de défense et de développement  de l'hôpital public de Creil
qui s'est réuni le 4 avril  a pris un certain nombre de décisions
:

Après avoir procédé à un échange de vues et s'être félicité du nombre de signatures recueillies sur la pétition, après avoir rappelé que pour dénoncer la situation et le manque de moyens, des membres du Conseil d'Administration n'avaient pas adopté le Contrat d'objectifs et de moyens soumis aux administrateurs de l'hôpital (Mmes Claux, Buzin et Poiret ont déclaré avoir voté contre), le comité propose aux signataires d'organiser dans chaque ville des réunions pour permettre à chacun de mieux connaître la situation de notre hôpital et les rasions des difficultés afin de mobiliser davantage encore la population dans la perspective d'une rencontre avec l'Agence Régionale de l'Hospitalisation  (ARH) et l'obtention des moyens nécessaires au bon  fonctionnement de l'établissement .


3 dates ont été retenues pour proposer au Directeur de l'ARH de recevoir une délégation : le 10 mai, ou  le 15 mai ou enfin le 24 mai.

Le Président du comité de défense  nous informera de la réponse du Directeur de l'ARH dès qu'il l'aura obtenue.

D'ici là les élus présents  se chargent de contacter le Sous-Préfet et le Préfet en accord avec leur maire  respectif  pour obtenir des rendez vous et déposer les signatures avec des délégations composées d'élus, de personnels et d'habitants.

                                                                                         Jean-Paul Legrand,
                                                                       Membre du comité
au titre du PCF de Creil-Nogent-Villers

Notre photo : Jean-Pierre Bosino avec Marie-George Buffet, deux défenseurs de notre hôpital public qui sont venus dialoguer avec le personnel hospitalier de Creil et avec la population.



Ci dessous l'appel qui est à l'origine de la signature de la pétition par de nombreux élus, habitants, personnels hospitaliers et de santé.


Appel des élus et des personnels pour la défense et le développement de l'hôpital public de Creil
la pétition de ce texte a été signée
par 2800 personnes  de l'agglomération creilloise



L’hôpital public est une pièce essentielle du dispositif de soins en France qui devrait permettre de garantir l’accès aux soins pour chacun, quels que soient ses moyens financiers.

Or, confronté à des charges et à une prise en compte inadaptée, par l’Etat de son contexte socio-économique, l’hôpital de Creil est en déficit d’environ 15 millions d’Euros avec comme conséquence une politique de restriction budgétaire qui met ses missions de santé publique en péril de fait.

Nous ne remettons pas en cause le dévouement et le professionnalisme des personnels, mais bien les politiques successives d’étouffement financier de l’institution.

En tant qu’élus, nous sommes interpellés par les habitants du bassin creillois sur les difficultés qu’ils rencontrent. Nous voyons depuis quelques années se développer les hospitalisations dans les couloirs des urgences, faute de place dans l’hôpital.

Le temps d’attente augmente proportionnellement puisque les urgences, saturées par des patients qui pourraient être hospitalisés ailleurs, ne peuvent accueillir normalement les nouveaux arrivants. Faute de praticiens en nombre dans le Service public, c’est également le parcours du combattant pour obtenir un rendez-vous avec un spécialiste.

D'ailleurs les médecins et les personnels urgentistes , à plusieurs reprises ont dénoncé (y compris en recourant à la grève) leurs conditions de travail qui conduisent à des situations inhumaines pour leurs patients.

Nous sommes interpellés par les conditions de travail imposées à l'ensemble des  personnels qui subissent des politiques de formation très insuffisantes, engendrant un manque dramatique de personnel infirmier en particulier.

Les choix financiers faits par l’Etat à travers l’Agence régionale d’hospitalisation nous inquiètent. Dans l’Oise, la priorité est donnée au financement public du regroupement des cliniques de Creil et des jockeys à Gouvieux et la rénovation de la clinique de Compiègne.

Rien n’est prévu pour anticiper le vieillissement de la population et la progression de la demande de soins liée aux progrès médicaux et à la croissance de la population du bassin creillois.

Le projet d’extension de l’hôpital de Creil, qui prévoit 130 lits supplémentaires à l’horizon 2009 aux dires de la direction, et l’adjonction d’une capacité complémentaire de 50 lits sur le site de la clinique médico-chirurgicale de Creil, ne pourront pallier que temporairement ces besoins. Ce d'autant plus que les projets sont flous. En additionnant tous les lits annoncés dans le détail, on arrive à environ 70 lits au lieu de 130. Et parmi ces lits sont comptés le lits d'hôpital de jour qui ne permettent pas d'hospitaliser des patients en attente dans les couloirs, ainsi que les 12 lits de maternité.

Lors de discussions que nous avons eues avec les personnels de l’hôpital, nous avons entendu leur inquiétude de la réforme hospitalière en cours (Hôpital 2007) qui vise avec la tarification à l'activité à les faire rentrer dans une logique purement comptable et à leur faire organiser eux-mêmes la restriction des soins pour rentrer dans les normes budgétaires imposées. Dans le même temps, l’industrie pharmaceutique engrange des profits records. C’est inadmissible ! La santé n’est pas une marchandise, l’hôpital public n’est pas un jouet pour financier.

Il est donc indispensable que l'Etat donne les moyens à l’Agence régionale de l’hospitalisation pour verser les crédits nécessaires afin de combler ce déficit. Cet appui permettra de maintenir la dynamique de développement de l’établissement et devra prendre en compte sa situation d’hôpital de recours du territoire hospitalier Sud-ouest de l’Oise.

NOUS DEMANDONS UN ENGAGEMENT DE L’ ETAT A TRAVERS L’ A.R.H. SUR LES POINTS SUIVANTS :



-nous exigeons l’arrêt de la fermeture massive des lits durant les vacances, aggravant encore davantage les difficultés rencontrées tout au long de l’année,

-nous exigeons, enfin, une programmation budgétaire :

- qui tienne compte de la projection des besoins de santé publique sur les années à venir

- qui permette aux personnels de travailler dans des conditions acceptables.

Nous exigeons l'abrogation du plan hôpital 2007 et de la tarification à l'activité


Les premiers signataires:

Jean-Pierre Bosino, maire de Montataire - Alain Blanchard, maire de St Leu, vice-président du Conseil Général - Jean-Claude Villemain, maire-ajoint de Creil, vice président du Conseil général, Eric Montès, Conseiller Régional de Picardie, Viviane Claux, Conseillère régionale de Picardie, Gérard Weyn, maire de Villers st Paul, Vice président du Conseil Général, Jean-Luc Dion, maire de Thiverny, Serge Macudzinski, maire de Saint Maximin, Paul Cesbron, conseiller municipal de Creil, ancien chef de service de l’hôpital Loic Pen, médecin urgentiste de l’hôpital, Sylvie Poiret, laborantine, secrétaire CGT de l’ hôpital, membre du C.A. Philippe Bourgeois, secrétaire FO du personnel de l’hôpital, Christiane Carlin, conseillère municipale de Nogent sur Oise, responsable section PCF de Creil-Nogent-Villers Marie-Paule Buzin, maire adjoint de Montataire, Claude Couallier, maire adjoint de Montataire, président du groupe communiste André Georgin, membre du conseil d’administration de l’hôpital, Elisabeth Dheilly, maire adjointe de Villers st Paul, membre du conseil d’administration de l’hôpital, Karim Laribi, médecin urgentiste de l’hôpital, Bruno Devergie, médecin, responsable du syndicat national des praticiens hospitaliers (SNPH), Bernard de la Sala, secrétaire de la section du PCF de Montataire, Jean-Paul Legrand, responsable de la section du PCF de Creil-Nogent-Villers, Yvette Cesbron, responsable de la section du PCF de Creil-Nogent-Villers, Guillaume Fauchoix, fédération du PS Oise, Alain Lebrun, secrétaire de l’Union départementale CGT, Danièle Carlier, maire-adjointe de Creil, Hélène Salès, conseillère municipale de Montataire, Stéphane Godard, maire-adjoint de Montataire, président du groupe socialiste, Louis Raymond, maire-adjoint de Montataire, Boyer Patrick, conseiller municipal de Montataire, secrétaire section PS de Montataire, Dominique Clérice, directeur de la base de loisirs intercommunale de saint leu d’Esserent, Christiane Guenneteau, retraitée Nogent sur Oise, Bissangou Marie-France, conseillère municipale PS de Montataire, Burato Colette, conseillère municipale de Montataire, Brahim Sébastien, responsable section PS de Montataire, Michel Vincent, maire-adjoint de Thiverny, Papinutti Jean-Pierre, conseiller municipal de Thiverny, responsable section PS, Bezin Dominique, conseiller municipal, secrétaire de la section PS de Thiverny Vandenbrock Jacky, conseiller municipal, responsable section PS de Thiverny Dinh Van Re Sabrina, infirmière, Montataire Dominique Le Meliner, Creil…


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog