Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Délocalisations : se méfier des apparences et donner aux salariés le droit de participer aux stratégies de leur entreprise

Le gouvernement, la droite et tous ceux qui soutiennent le libéralisme font  le choix de libéraliser la circulation des capitaux. Ils organisent l’économie mondiale autour d’une seule valeur, la rentabilité financière. Et ce sont les ouvriers et ouvrières qui paient les pots cassés.

Méfions nous des apparences. Est-ce le coût du travail en Chine qui fait les délocalisations ? 40% du commerce international de la France s’effectue entre une multinationale et sa filiale à l’étranger : ce chiffre, méconnu, montre bien que ce ne sont pas les entreprises chinoises qui menacent nos emplois. Ce sont les multinationales françaises qui, pour accroître leur rentabilité financière, font le choix de délocaliser et ainsi d’organiser la concurrence entre les ouvriers français et chinois.

Il ya des idées toutes faites qu'il faut démonter, car elles ne résistent pas à une analyse sérieuse. Elles visent à dédouaner les capitalistes, le grand patronat de notre pays et le pouvoir de la droite de leur responsabilité dans la situation actuelle.

Il y a urgence à comprendre et à agir pour le caractère stratégique du développement de l’industrie en France. Pour cela il faut cesser de considérer la valeur seulement sous son aspect financier, capitalistique ! Il faut prendre en compte la facteur humain comme la base des créations de richesse et donc considérer qu'il faut développer une conception novatrice de l'économie fondée sur l'homme, sa culture, sa formation, son savoir-faire, et sur les coopérations pour répondre aux immenses besoins humains en France et dans le monde. En ce sens il faut autoriser la participation des salariés à la définition des stratégies et des investissements.

 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog