Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Vente d'organes : le capitalisme sans limite

Le capitalisme transforme toute chose en marchandise. Il brise toutes les valeurs morales et dépasse dans les faits l'abjection, le capitalisme apporte une fois de plus  la preuve qu'il est un anti-humanisme. La perversité du système est d'utiliser la pauvreté qu'il a causé pour que ceux qui en sont vicitimes viennent non plus seulement à vendre leur corps comme dans le cas de la prostitution mais à se séparer, à se mutiler pour vendre l'un de leurs organes.  150.000 € à 300.000 euros pour un rein par exemple ! Bien entendu ce n'est pas légal, mais le marché existe. O sacro-saint marché ! Le marché est au-dessus des lois dans le capitalisme. Le marché est ainsi devenu le dieu suprême. Exploiteur, aliénant, mutilant, le capitalisme est le système qu'il nous faut dépasser pour libérer  corps et esprit et aller vers une civilisation authentique d'intégrité et d'altérité, de coopération et de solidarité.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog