CREIL AVENIR

CREIL AVENIR

Jean-Paul LEGRAND - Président du mouvement politique "Les Citoyens En Mouvement". Elu maire-adjoint de 2008 à 2014 et conseiller municipal de 1983 à 1995. Président d'une association économique pour le développement fluvial

Partager

Groupe scolaire Macé-Freinet : la sécurité des enfants avant tout

Jean-Paul Legrand — Actualités locales

Je connais bien le groupe scolaire Macé-Freinet  de Creil où j'ai travaillé comme instituteur plusieurs années. Voici une vingtaine d'années, nous avions avec les enseignants et les parents monté un projet pour couper la rue Macé et y proposer une zone piétonnière. La maire de l'époque, au début réticent en raison de la suppression d'une voirie de circulation existante, avait accepté en définitive d'engager des travaux après que les parents et l'équipe éducative eurent signé une pétition unanime avec le soutien de mon ami Paul Cesbron, maire-adjoint. Ces travaux ont permis que les sorties des écoles se fassent sur un parvis piétonnier isolant les élèves de la circulation routière. Aujourd'hui malheureusement, il semblerait que certains parents ne respectent pas le code de la route, empruntent le sens interdit, stationnent en infraction mettant en danger la sécurité des élèves. Des parents ont réagi et je comprends leur inquiétude. Ils ont adressé une pétition à la mairie.  Certes si le maire doit demander que la police verbalise systématiquement, il faut aussi que chacun prenne conscience de sa responsabilité de parent et de citoyen. Même quand il pleut, on peut accompagner son enfant à pied comme je le fais moi-même avec ma petite, et si vous ne pouvez pas vous déplacer pourquoi ne pas demander ce service à un voisin qui accompagne aussi son enfant ? Pourquoi ne pas envisager un déplacement à pied avec quelques parents volontaires pour encadrer les enfants. La solidarité c'est quand même mieux que le chacun pour soi, non ? Perdre un peu de temps en allant à pied et marcher, cela ne fait de mal à personne. Etre pressé, de surcroît en conduisant un véhicule, c'est prendre le risque d'un accident. Nos enfants doivent apprendre le respect. Mais pour l'apprendre, nous devons être les premiers à leur donner l'exemple. Alors respectons nos enfants... Pensons à eux d'abord et tout le monde s'en portera mieux. Et tout le monde gardera le sourire. Même si chacun a ses soucis et que la vie n'est pas rose pour tout le monde...Pour nos enfants faisons tous ensemble un effort.  Parents souriants, enfants  contents, c'est certainement mieux ainsi non ?

 (Photo : Célestin Freinet. Il fut un grand pédagogue qui lutta toute sa vie pour une conception coopérative de l'éducation. Il favorisa des méthodes actives pour que les élèves deviennent acteurs de la vie de leur classe et de leur école pour un apprentissage vivant de la citoyenneté . C'est pour lui rendre hommage que l'école du plateau Rouher porte son nom)

 

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog