Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

7 juin : élections européennes

Pourquoi j'appelle à la mobilisation et au vote pour le "Front de gauche" aux Européennes et pourquoi je le fais de façon  critique !

par Jean-Paul Legrand

On connaît mes positions  critiques vis à vis de la direction du PCF et des montages politiciens opérés ces dernières décennies qui ont affaibli l'identité communiste, ont terni l'idéal communiste et ont contribué au recul organisationnel, électoral et idéologique du PCF. J'ai publié un certain nombre d'articles où j'avance des arguments qui expliquent mes positions.

 

 Le "Front de gauche" s'inscrit dans la droite ligne de la démarche  qui privilégie les accords de sommet entre partis dans un système institutionnel qui promeut l'électoralisme et favorise la bipolarisation. Je ne me fais donc aucune illusion sur ce front qui va mobiliser les militants  communistes dans la campagne électorale pour les européennes afin de tenter de réélire, voire d'élire des députés qui feront ce qu'ils pourront dans une institution aux pouvoirs limités. 

 

Je voterai cependant pour les candidats du Front de gauche et j'appellerai les Creillois à le faire. mais pas sur les bases de la direction du PCF, ni celles de la direction du Parti de Gauche. Vu la situation extrêmement préoccupante j'estime que le devoir des militants et des élus communistes n'est pas d'abord de mener une campagne électorale en brandissant le drapeau du "Front de gauche" mais d'être à l'écoute et aider  les salariés confrontés aux plans de licenciements, aux menaces de fermeture d'entreprise, d'être avec ces jeunes, ces familles, ces anciens qui vivent une terrible précarité de leur vie et d'examiner avec eux comment nous allons  riposter dans des luttes organisées ensemble. Des luttes qui ne soient plus défensives mais posent la question d'un autre pouvoir, d'une autre société, d'une transformation révolutionnaire, des luttes offensives qui favorisent l'auto-organisation populaire, qui l'organise. Voilà à quoi doit servir une organisation communiste tel que je le préconise dans ma pratique militante au quotidien. Pour les révolutionnaires, les élections ne sont jamais des buts en soi, elles ne sont qu'un moment de la lutte démocratique. Transformer le militantisme en électoralisme c'est dessaisir le mouvement populaire de ses capacités d'initiatives et de son autonomie politique. Il faut donc appeler les habitants à la prise de responsabilité et à l'action quotidienne, à la citoyenneté militante, à la construction de projets dont ils deviennent les auteurs.

 

En ce sens, j'appelle nos concitoyens à s'emparer des projets communistes qui dans ce grand bassin creillois peuvent prendre corps pour le développement de l'emploi autour du Canal seine-Nord et la création d'activités nouvelles en lien avec l'exploitation de la rivière et des ses abords, la concrétisation rapide de la voie ferroviaire Creil-Roissy pour les voyageurs et le fret, le développement de coopérations fructueuses  entre collectivités avec le Venezuela, la construction de logements sociaux dans le sud de l'Oise y compris dans les villes  qui aujourd'hui la refuse, la mise en régie publique du traitement et de la distribution de l'eau  comme des transports en commun dans la perspective de  leur gratuité.

 

En ce sens, j'appelle  à la lutte  contre ce  pouvoir hautain, méprisant, dévoué à la cause des plus riches et des privilégiés,  à la lutte  pour le renversement radical de ce système capitaliste inhumain.

J'appelle à ce que les gens s'organisent en rupture avec des institutions  qui les déresponsabilisent et qui les rejettent, les privent d'expression et pour qu'ils inventent leur propre façon d'agir en favorisant en permanence la démocratie dans les luttes en créant des instituions nouvelles fondées sur la consultation permanente des gens et la possibilité de révoquer  les élus.

J'appelle les salariés à s'approprier leur outil de travail, à le sauvegarder face à la destruction capitaliste, à s'approprier collectivement les moyens du développement social et économique qui pourront permettre de créer des richesses nouvelles et d'augmenter les revenus  des travailleurs et des familles populaires.

J'appelle à la construction d'institutions européennes respectueuses des nations et des peuples, issues des peuples et favorisant l'organisation auto-gestionnaire et démocratique des populations partout en Europe.

 

Pour cela il faut voter le 7 juin pour sanctionner Sarkozy et la droite mais aussi sanctionner tous les politiciens  qui comme eux défendent l'Europe capitaliste et avaient appelé à voter en faveur de la constitution européenne. Tous doivent recevoir un message clair : leur Europe de la finance est celle de la crise catastrophique en cours, on en fait les frais chaque jour et  nous n'en voulons pas ! Nous voulons une nation, une Europe et un monde radicalement différents  fondés sur la satisfaction des besoins humains. Le 7 juin au soir, ceux qui luttent, ceux qui veulent transformer la société seraient affaiblis si l'UMP et le PS sortaient renforcés du scrutin, car ces deux partis ont milité pour la constitution capitaliste de l'Europe et ont voté ensemble au Congrès pour enterrer le NON des français au référendum de 2005. Quant à la liste du FN ce serait aller dans l'impasse de la division du peuple que de voter pour elle au moment où le peuple a besoin plus que jamais d'unité. Même si les propositions du "Front de gauche" sont loin de ce qui est nécessaire pour changer radicalement la société, c'est la seule liste qui permettra de sanctionner ceux qui sont responsables de la situation et qui en même temps donnera  à ceux qui luttent la possibilité de réélire, voire d'élire des députés qui les ont toujours défendus. 

 

Durant les quelques jours qui nous restent d'ici le scrutin, j'appelle les communistes de Creil à se mobiliser en ce sens en allant au contact des Creillois et des Creilloises dans les entreprises et les quartiers populaires où  je serai moi-même avec les élus communistes.

 

Jean-Paul Legrand

Maire-Adjoint PCF de Creil

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog