Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

La SA HLM se dit prête à rencontrer les locataires

Tours At-Home : le bailleur prêt à rencontrer les locataires

Frédéric Noury | 01.10.2008, 07h00

 

«JE SUIS PRÊT à rencontrer les locataires des tours At-Home », assure Christian Allard, contrôleur de gestion à la SA HLM de l’Oise (notre édition d’hier). « J’ignorais l’existence de ce collectif. Il aurait pu nous contacter… » Le responsable a pris connaissance des désagréments subis par des locataires regroupés depuis peu dans une structure qui veut obtenir la réalisation de travaux d’entretien urgents dans des appartements où il ne fait pas toujours bon vivre.



« Nous rencontrons chaque trimestre les représentants des associations de locataires, se justifie Christian Allard. Ils ne nous ont pas fait part de problèmes particuliers dans ces tours. Pas plus que les délégués des locataires au conseil d’administration. Des actions individuelles ont en revanche été engagées par des locataires des tours Carpeaux, et leurs auteurs ont été déboutés. J’ai d’ailleurs fait sortir la liste des réclamations reçues depuis un an et demi : je n’en compte que vingt et une ! »

Et de rappeler que « des travaux d’envergure ont été réalisés dans les tours Carpeaux » où le bailleur peut programmer « des travaux d’entretien courant, de gros entretien, voire de réhabilitation », comme dans les 7 500 logements de son patrimoine. « Lors de passages aux tours Carpeaux, précise-t-il, nous avons découvert des conditions singulières d’utilisation des logements : suroccupation des lieux, ou bien encore des quantités importantes de linge à sécher avec des aérations bouchées, ce qui peut entraîner de l’humidité dans l’appartement. Parfois, nous n’avons pas eu accès aux terrasses où le stockage favorisait l’engorgement des écoulements. »

Une nouvelle réunion samedi

Et le représentant du bailleur d’assurer : « Je suis prêt à rencontrer ces locataires. » Mais pour lui, la réunion prévue le 7 octobre entre les élus creillois et le directeur de la SA HLM est sans lien avec le conflit : « Il se rend sur place chaque trimestre », affirme-t-il. Rassurant, il certifie que ces tours ne sont pas menacées : « La rumeur de démolition remonte à quelques années, lorsque les élus envisageaient de détruire plusieurs immeubles, rappelle Christian Allard. Ce n’est nullement notre objectif. »

Pendant ce temps, les membres du collectif multiplient les actions. « Demain (NDLR : aujourd’hui) , explique Marianne la vice-présidente, nous rencontrons le collectif des locataires de la SA HLM de Montataire, et samedi 4 octobre à 18 h 30, nous animerons une nouvelle réunion à la maison de quartier du Moulin. »

Le Parisien/ photo Arnaud Dumontier

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog