Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

En finir avec la cruauté du capitalisme !

Je viens de lire un article de mon camarade Bernard Lamirand que je publie ci dessous. Je suis révolté par le fait qu'il décrit et l'inhumanité de ce système capitaliste. Rien n'est jamais plus urgent et vrai que le besoin de solidarité et d'union, comme l'a proclamé Marx "Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !"

CRAPULERIE ...

 

Morgane s’est jetée par la fenêtre de son appartement à Istres après avoir accompagné son petit à l’école nous dit l’article de l’humanité de ce matin, et la description faite, m’a donné les larmes aux yeux et surtout une terrible colère.

Un effet se traduisant par ce dégoût inaliénable de cette société dans laquelle des gens sont broyés par le capital et les comptes en banques de ces Messieurs.

Dans quel monde vivons-nous !

Vous n’arrivez plus à payer votre loyer, vous vous retrouvez seul avec des enfants, dont certains, du fait de votre pauvreté, peuvent être confiés à des grands parents dans le meilleur des cas, où à des familles d’accueils et alors votre vie bascule le jour ou l’huissier arrive avec ses argousins pour vous expulser.

Triste de voir les services de l’OPAC servir à cela.

Cela peut arriver demain à un nombre de plus en plus grand de nos concitoyens atteints par le chômage et la pauvreté.

Morgane a vécu cela ; elle n’en pouvait plus.

Un moment plus fort de déprime et elle lâche la vie, cette vie d’injustice, cette vie où pourtant ne le retenait que ses enfants dont un était déjà parti avec certainement la menace de confier les deux autres et puis son ordinateur (où elle se raccrochait) que l’huissier voulait lui prendre.

Elle se recroquevillait sur elle- même ces derniers temps, disent les gens du voisinage, pourtant c’était une femme joviale insistent-ils.

Nous voyons là, le mal que peut faire ce système inhumain.

La dureté du capital est sans faiblesse pour les pauvres.

L’huissier et ses compères ont même continué le déménagement alors qu’elle agonisait sur la pelouse dans les bras de son voisin.

Cet huissier n’a même pas eu un geste humain et il a continué ce sale boulot. Le conseiller communiste accouru tout de suite nous livre que ce comportement indigne lui aurait valu autre chose que la réprobation dans les quartiers où la solidarité s’exerce quand arrive la cohorte des déménageurs.

Pendant ce temps là, Sarkozy et ses comparses nous parlent d’humanité et de démocratie, de civilisation ; ils affirment lutter contre la barbarie dans le monde et veulent jouer les chevaliers blancs dans des pays où manifestement ils ne sont pas les bienvenus.

Oui crapulerie… ce système qui broie les hommes et les femmes et les enfants dans une spirale de pauvreté, mécanisme implacable de cette exploitation qui  laisse tant de travailleurs sur le carreau.

Et pendant ce temps là, nous apprenons que les grands banquiers des subprimes américaines viennent d’être remerciés avec des indemnités de départs fabuleuses.

Et puis Tapie ramasse plus de deux cent millions d’euros parce qu’il aurait été floué par le Crédit Lyonnais dans les opérations de vente de l’entreprise Adidas.

On ne parlera pas évidemment de tous les travailleurs que Tapie a jetés à la rue.

Perte et profits !

Et puis, nous avons le chevalier blanc, Courtial, qui a mis son armure pour aller à la croisade contre ces va-nu-pieds qui osent profiter de leur prime de rentrée scolaire pour s’offrir des écrans plats. Cela me rappelle mon enfance quand j’ai obtenu la bourse d’entrée en sixième et le discours que nous tenait les freluquets de l’époque  qui était que les ouvriers utiliseraient cette bourse pour aller boire.

Alors, après cette colère et pour Morgane soyons tous en lutte unie pour nos salaires, nos retraites et notre sécurité sociale.

Ne tolérons plus les expulsions comme le fait notre camarade de Valenton Daniel Toussaint qui est traduit au tribunal par les camionneurs du désespoir de l’Etat Sarkozien.

Crapules de riches…

 

Morgane on ne t’oubliera pas.

 

Bernard LAMIRAND

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog