Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Kouchner et Sarkozy : l'hypocrisie autour du Tibet




Je publie ci dessous la position de la direction du PCF à propos du Tibet

Marie George Buffet - Conférence de presse du 28 mars 2008 : Situation internationale / Tibet - JO / Diplomatie de la France
 
Mis en ligne : 28 mars

"J’ai souhaité réunir cette conférence de presse afin de dire ma détermination et ma colère sur ce qui se passe aujourd’hui au Tibet et sur l’opportunité ou pas de boycotter les prochains jeux olympiques de Pékin en 2008.

Le parti communiste français condamne la répression des manifestations tibétaines par les autorités chinoises, comme il condamne toutes les violences. Le droit à la parole, le droit à vivre dans le respect de leur culture, le droit à vivre dignement valent pour les Tibétains comme pour tous les citoyens chinois.

Aujourd’hui, seul le chemin du dialogue peut permettre un retour à la paix civile au Tibet. Et la Chine a tout à gagner à aller dans le sens du dialogue politique. Une telle voie ne pourra que renforcer encore sa place dans le monde et la placer solidement sur la voie du progrès social et démocratique. La Chine est suffisamment forte aujourd’hui pour s’enrichir de toutes les opinions, de toutes les divergences, de toutes les contestations.

C’est bien à cette responsabilité, celle de prendre la voix du dialogue, que je veux appeler aujourd’hui les dirigeants chinois.

En disant cela, je ne veux pas joindre ma parole aux multiples prises de position des uns et des autres réclamant le boycott des prochains Jeux olympiques.

Quand j’entends que le boycott des JO ou de sa cérémonie d’ouverture serait pour les politiques le bon moyen de marquer son opposition au régime chinois, je ne peux m’empêcher de dire « quel courage ! ». Quel courage des politiques qui préfèrent déléguer au mouvement sportif le soutien aux droits de l’homme pour faire oublier qu’eux ne font rien ! Boycott or not boycott, telle serait la seule question ? Eh bien non parce que tant qu’ils agitent tous ces chiffons rouges à l’opinion, pas un dirigeant de notre pays n’intervient réellement pour chercher à stopper la répression chinoise au Tibet. Où est la position commune des 27 sur le Tibet ? Où est la réaction des Nations Unies sur le problème ? Où est l’action diplomatique pour forcer les autorités chinoises à stopper leurs agissements au Tibet ?

Pour messieurs Sarkozy et Kouchner, les droits de l’homme sont une bonne chose tant qu’ils n’entravent pas le développement du commerce international. Cette hypocrisie n’est pas digne des fonctions qu’ils occupent.

Le mouvement sportif, je pense notamment à cet appel d’athlètes français au président chinois refusant et le silence et le boycott, est en train de démontrer son esprit de responsabilité, son intelligence, ses valeurs humanistes. Nous serions en droit d’attendre un même état d’esprit de la part de nos dirigeants.

C’est pourquoi je veux exiger de la part de la France et de l’Europe une réaction politique à la hauteur de l’actualité au Tibet. Je veux exiger le courage de rappeler aux autorités chinoises leurs responsabilités de grande puissance mondiale. Je veux exiger le courage de dire cela pour développer, comme il se doit, la qualité de nos relations avec cet immense pays.

Quand j’entends qu’il faudrait boycotter les JO dans cinq mois pour aider les Tibétains aujourd’hui, quand j’entends leurs états d’âme sur le fait de savoir si on doit aller à la cérémonie d’ouverture ou simplement garder sa place pour la finale du 100 mètres, je ne peux m’empêcher de dire « de qui se moque-t-on ? ». Dans cinq mois où en serons-nous au Tibet ? C’est tout de suite qu’une réaction s’impose.

Et devra-t-on demain aussi manifester la même attitude à propos des JO d’hiver en Russie au regard de la situation des droits de l’homme et de la Tchétchénie ? Devra-t-on indéfiniment appeler aux boycotts de manifestations sportives pour faire oublier son silence diplomatique ?

Reprenons plutôt les choses dans l’ordre. J’appelle donc à une réunion des Nations Unies pour faire cesser les violences. Et j’appelle la communauté internationale et le mouvement sportif à faire tout leur possible pour avoir de beaux Jeux olympiques portant la solidarité internationale, la paix, la promotion des droits humains partout sur la planète.

- Allocution prononcée par Marie-George Buffet lors de la conférence de presse qu’elle a tenue le 28 mars 2008, concernant la répression chinoise au Tibet et les Jeux olympiques

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog