Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Refaire vivre la gauche à Creil

Redonner espoir, créer l'événement à Creil
 
Nous sommes un certain nombre à Creil à vouloir redonner à cette commune une dynamique qu'elle a perdue, à désirer travailler pour que chaque citoyen se sente partie prenante de la vie de notre cité. Dans notre diversité nous partageons fortement les valeurs de gauche, mais nous refusons que celles-ci soient trahies par des dirigeants qui ne pensent qu'à leur pouvoir et qu'à leurs postes et qui tout en se disant de gauche sont prêts à voter le mini-traité européen ultra libéral de Sarkozy.
 
Nous savons que sans développement de la participation réelle des citoyens il n'y a  aucune perspective sérieuse de changement réel dans notre ville et le pays.
 
 Les divisions au sein du parti socialiste, à sa direction nationale, comme ici dans l'équipe municipale de Creil sont la preuve d'une crise politique profonde qui résulte dans l'incapacité des dirigeants de ce parti à porter aujourd'hui les valeurs fondamentales de la gauche, d'ouvrir une perspective de transformation sociale.
 
Mais ce n'est pas avec de la déception et de la rancœur qu'on battra la droite. C'est avec de la détermination, du courage politique et des actions qui rassemblent nos concitoyens pour inventer des solutions radicalement nouvelles que nous pourrons faire gagner la gauche à Creil et pour cela il faut  prendre des initiatives inédites.
 
Quelles initiatives ?
 
Comme nous avons commencé à le faire avec notre questionnaire, il est urgent d'écouter la parole des habitants. Non pas écouter pour faire bien dans le décor, mais écouter pour construire le programme municipal à partir de ce que ressentent et veulent les habitants.  Ainsi notre questionnaire recueille cette parole et va devenir un outil que personne ne pourra ignorer, un outil d'expression des habitants comme jamais il n'y a eu depuis des années dans cette ville.
 
Il est urgent dans un même mouvement de débattre des questions de fond. Les différents partis politiques font beaucoup de bruit avec leurs luttes internes ou leurs éventuelles alliances, mais qui parle, à part le PCF, de la lourde menace que fait  peser la politique de Sarkozy sur les finances de notre commune  puisque le Parlement vient de décider la réduction drastique des aides de l'Etat aux collectivités ? Qui dénonce la libéralisation de l'installation des grandes surfaces et ses conséquences gravissimes sur le commerce local ? Qui exige que les actifs financiers des entreprises soient taxés pour dégager les moyens nécessaires au fonctionnement de nos services municipaux à hauteur des besoins ? Qui propose qu'on élargisse la Communauté de communes pour créer une grande agglomération Creilloise accueillant de nouvelles entreprises ?
 
Les  Creillois et les Creilloises ont les réponses, ils en font l'expérience à la rencontre des militants du PCF mais aussi de personnes de gauche qui participent à ce travail de réflexion et d'initiatives avec eux, dans des dialogues dans les quartiers, sur les marchés, dans la rue,  l'objectif étant que tout Creil s'empare de ce débat sur le fond des questions.
 
Les Creillois et les Creilloises veulent que cesse le petit jeu  malsain des combinaisons entre politiciens. Ils veulent qu'on écoute leurs préoccupations, celles de l'emploi, du logement, de la santé, de l'éducation. Ils veulent des propositions qui tiennent la route, pas des promesses, mais des mesures concrètes  qui améliorent leur quotidien. Pour cela ils attendent une équipe qui soit une équipe de lutteurs, une équipe qui ne baisse pas les bras dès le premier obstacle venu, une équipe qui ait le courage du combat et de l'imagination.
 
Dans les semaines qui vont venir, il peut y avoir des surprises. L'intervention des citoyens dans le débat sera relayée par le parti communiste, leur parole sera portée par le PCF qui en retour apportera ses propositions. Car il faut bousculer les idées reçues, il faut donner un coup de balai dans les pratiques poussiéreuses  de certains notables qui n'écoutent pas les gens et qui n'osent même pas venir les voir là où ils vivent. Au contraire, les Creillois dans leur diversité savent où rencontrer les communistes, pour dialoguer avec eux, leur confier leurs propositions, leurs idées. Ils peuvent être certains que nous serons leur porte parole pour donner à la gauche les moyens de la victoire en mars 2008.
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog