Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Pour Creil, tous candidats !

Ce mercredi 26 septembre, les communistes de Creil et leurs amis ont tenu une conférence de presse
"Pour notre ville,  tous candidats !"
 
Les quotidiens "Le Parisien" et "Le Courrier" ont répondu présents. Oise-Hebdo s'est excusé, son journaliste ne travaillant pas le mercredi.
 
Pour répondre à la presse, étaient présents dix creillois membres du PCF ou sympathisants. Une équipe à l'image de la diversité de la population creilloise : une employée au chômage, une jeune femme en formation, une femme de ménage à la recherche d'emploi, une pédiatre à la retraite, un enquêteur vacataire, un médecin hospitalier, un commerçant, un enseignant retraité, un  cadre territorial, un jeune homme en formation. 3 habitent le bas de Creil, 7 le haut.
 
Jean-Paul Legrand a présenté l'orientation arrêtée démocratiquement par les communistes creillois  et leurs amis à propos des élections municipales : "Pour notre ville,  tous candidats !". L'idée étant que ce ne sont pas les "ténors" de la politique qui doivent  décider à la place des habitants, mais que ce sont les habitants qui pour beaucoup d'entre eux sont confrontés à une vie de plus en plus dure, avec la politique de la droite, qui peuvent et doivent riposter, s'organiser et conduire avec leurs élus les affaires de la ville. Ainsi les communistes entendent promouvoir ce qu'ils appellent "la démocratie d'engagement" qui vise à susciter l'intervention des citoyens dans les affaires de la commune, bien loin du  jeu politicien en cours et des luttes et ambitions personnelles.
 
Les communistes vont donc travailler sérieusement à mobiliser contre la droite avec une méthode d'engagement collectif originale qu'ils ont présentée :
 
Ils vont élaborer un questionnaire d'enquête auprès des habitants qui leur permettra de recueillir l'avis des gens lors de rencontres sur le marché, la gare et les lieux publics. Avec les éléments recueillis, ils inviteront les habitants à écrire le projet municipal dans lequel seront exprimées toute une série de propositions mises en débat. Ils présenteront aux citoyens et forces de gauche cette contribution issue de ce travail de terrain. C'est sur cette base qu'ils envisageront la constitution d'une liste de large union, qui ne pourra s'élaborer que de façon publique en toute transparence, sans aucune tractation d'aucune sorte, au grand jour et avec  tous les citoyens qui voudront y contribuer.
 
Paul Cesbron, Habib Kchok, Jacques Alési,  élus sortants *ont évoqué également la nécessité de présenter un bilan de mandat à la population et ont rappelé les grands dossiers comme  l'insuffisance du financement de la commune qui a impérativement besoin de ressources nouvelles pour répondre aux besoins de la population.  Cela passe par la lutte pour une fiscalité plus juste liée à une politique intercommunale beaucoup plus dynamique d'implantation d'entreprises dans le cadre d'une grande agglomération qui reste à construire avec la participation des citoyens. Au moment où la mobilisation se prépare contre les franchises sur les soins et médicaments  la défense de l'hôpital public  a bien commencé avec une action unitaire de la population et des organisations démocratiques. Quant au logement,  la lutte pour obtenir de l'Etat  et des entreprises   les moyens de construire beaucoup plus de logements face à une demande qui explose et une spéculation immobilière insupportable ( faut-il rappeler que la contribution de 1% de la masse salariale des entreprises pour le logement a été ramené à 0,45%) est plus que jamais à l'ordre du jour.
 
Yvette Cesbron a rappelé que ces derniers jours, on a retrouvé le corps sans vie d'un jeune chômeur de 27 ans qui s'est jeté dans l'Oise après plusieurs tentatives de suicide. Pour elle il est indispensable de développer les solidarités et les liens entre habitants  pour que de tels drames ne puissent se reproduire. Une solidarité active que Paul Cesbron a rappelé en ce qui concerne notamment un jeune couple de Creil avec un bébé de 11 mois menacé d'expulsion. La solidarité qui existe déjà dans la ville doit trouver encore plus d'appui et d'engagement citoyens et sera au cœur du projet municipal que les communistes veulent  écrire avec les citoyens. 
 
Jean-Paul Legrand a annoncé que les communistes organiseront  une réunion publique le vendredi 16 novembre prochain à 18 heures à la maison de quartier de Gournay, avec Habib Kchok, maire-adjoint, qui apportera des informations à la population sur le Programme de rénovation urbaine. Il a  rappelé la nécessité que les habitants de toute la ville soient associés à la concertation sur les importants projets qui viennent de recevoir les fonds nécessaires auprès de  l'ANRU et d'autres partenaires. Il a également évoqué l'urgence d'améliorer les conditions de transport notamment ferroviaires en parlant de l'intervention des parlementaires communistes pour que soit réalisée la liaison ferroviaire entre Creil et Roissy.
 
Ces dossiers  et bien d'autres  préoccupations que les habitants ne manqueront pas d'exprimer  ne pourront trouver de réponses efficaces  que si il y a une mobilisation citoyenne, c'est le sens du travail des militants et élus communistes que de la favoriser.  "Pour notre ville, tous candidats !"  traduit cette idée que même si tous les citoyens ne peuvent être élus, avant comme après les élections, tous peuvent devenir acteurs de leur ville, une ville-monde dont la diversité est une richesse exceptionnelle (93 nationalités) et dont il faudra tenir compte pour avancer tous ensemble.
 
Les communistes appellent tous ceux qui sont intéressés par cette démarche à la rejoindre dès maintenant et à commencer ce travail de consultation des habitants dans les meilleurs délais. La prochaine réunion aura lieu le mardi 2 octobre à 18 heures au siège du PCF , 8 rue de Beauvoisis à Creil. Les citoyens qui veulent rejoindre la démarche proposée par les communistes y sont tous bienvenus.
 
La presse a été conviée à l'occasion de cette conférence à rencontrer un jeune couple confronté à une menace d'expulsion et défendu par les militants et élus communistes (voir le précédent courriel N°4 de CREIL COCO INFOS)
 
N.B :* Raja Naoua, conseillère municipale déléguée qui a été notre candidate suppléante aux législatives, s'était excusée retenue par ses obligations professionnelles, elle a apporté son soutien à la démarche citoyenne présentée lors de cette conférence et pour laquelle elle souhaite s'engager.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog