Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Macron ou l'ultra choc du néo-libéralisme

Macron ou l'ultra choc du néo-libéralisme

Le néo-libéralisme domine le monde, les peuples en font l'expérience. Tout ce qui avait été construit comme services publics d'éducation, de santé, de transport et de logement, tout ce qui contribuait à la protection sociale devient progressivement des marchandises et l'idée même qu'une société puisse permettre la solidarité et la coopération altruiste entre ses membres est présentée comme une utopie irréalisable.Assez rapidement si un mouvement de masse d'ampleur ne s'y oppose pas, tout ce qui a représenté le progrès social en France va être détruit.

Nous avons avec M. Macron l'illustration parfaite d'un néo-libéralisme décomplexé qui prône une société de gagneurs qui explique que chacun peut devenir riche si il s'en donne les moyens et qu'il est naturel de payer pour obtenir un service. M. Macron a pour mission d'accélérer le mouvement de destruction de tout ordre social et solidaire et de transformer la société française en un vaste marché pour que l'argent soit entièrement drainé vers la rémunération du capital accumulé.

Des citoyens partagent sa vision et d'autres pas du tout. Ceux qui ne seront jamais riches, ceux qui font le choix de ne pas l'être parce qu'ils ont vu dans la course à l'argent la réification de l'humain, ceux qui ne veulent pas d'une société du chacun pour soi sont souvent à tort assimiler aux expériences malheureuses du socialisme dit réel. Les caricatures vont alors bon train sur tous ceux qui ne rejoignent pas les idées de M. Macron, une sorte de terrorisme idéologique s'exerce à leur encontre.

Je refuse ce terrorisme de la pensée. Je prône la diversité et le droit de penser un autre monde et une autre société qui ne soit ni celle de M. Macron, ni celle d'un communisme étatique ni encore d'une social-démocratie qui a toujours ménagé le capitalisme pour le renforcer. Je pense que nous sommes entrés dans une ère où les hommes doivent impérativement coopérer si ils veulent sauver l'humanité des catastrophes et déséquilibres écologiques qui vont se développer et que cela impose une autre manière de voir que celle des idéologies dépassée du libéralisme, du fascisme ou du stalinisme.

Cette manière de voir est celle de la liberté pour chaque individu de devenir créateur en toute autonomie de sa personne ce qui est la condition pour devenir acteur responsable de la société par la mise en commun des savoirs, des pouvoirs et la socialisation citoyenne et démocratique des moyens de production et d'échanges.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog