Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Affaire Macron / Général de Villiers

Ce n'est pas une petite anecdote cette affaire Macron/ De Villiers. En humiliant le général publiquement Macron avait bien calculé son plan : pousser à la démission un haut cadre de l'Etat, et qui plus est de la défense nationale, pour affirmer qu'il ne pouvait supporter le principe démocratique selon lequel l'Etat-major doit rendre des comptes à l'Assemblée nationale.

 

Car c'est bien ce que Macron a reproché au général : le fait qu'il ait exprimé devant les députés qui l'interrogeaient les difficultés présentes des armées au regard des missions que l'exécutif leur confie. Le petit monarque ne se sent plus pisser et se prend pour un Jupiter tout puissant allant jusqu'à humilier un haut chef militaire autrement dit à traiter les militaires avec un mépris inacceptable. Il est vrai que ce chefaillon élu président de la République par défaut et par la ruse du vote anti-fasciste, considère le peuple de façon hautaine tant et si bien qu'il le divise entre ceux qui réussissent et les autres, les parias qu'il qualifie de "riens".

Porteur d'une idéologie totalement inégalitaire, autoritaire, et entièrement vouée à la cause de l'oligarchie, cet homme absolument  inexpérimenté dans les relations sociales autres que celles d'un dirigeant de la finance, imbu de sa personne, épouse les thèses les plus réactionnaires de notre époque. Incapable de saisir les enjeux fondamentaux de la société, et notamment celui d'une transition écologique démocratique dont l'urgence est criante, il reprend les vieilles méthodes éculées de l'autocratie, sous le vernis d'une communication people qui, au bout de trois mois, commence à se craqueler, à en voir le dernier sondage, avec une nouvelle baisse de sa popularité qui setraduit carrément une chute de 10 points, notamment dans une partie importante de son électorat que constituent les retraités.

Les soutiens de Macron dans le bassin Creillois, comme ces élus creillois ou nogentais qui l'ont préféré à Mélenchon, devront expliquer aux personnes démunies et pauvres de nos villes et en particulier aux étudiants, la baisse de l'APL de 60 euros par an et l'exonération fiscale de 3 milliards sur l'ISF pour les plus riches. Je pense à ces élus creillois qui arborent l'écharpe violette ou au maire de Nogent sur Oise qui s'est toujours affirmé pour la défense des plus démunis et qui en étant le candidat battu de LREM, a soutenu totalement ce petit marquis de la finance puant la prétention et le mépris du peuple.

On ne fait jamais le bonheur d'un peuple contre son gré, et les appels aux sacrifices ne sont désormais plus entendus puisqu'ils ont été ressassés durant des décennies, qu'ils ont été trop souvent acceptés  et que les résultats ont été toujours plus de souffrances pour une partie croissante du peuple, toujours plus de privilèges pour les nantis.

Ce qui a manqué à la France est la construction d'une alternative politique crédible. Celle-ci est en cours de réalisation notamment avec le mouvement de la France insoumise. Tout dépendra de la capacité de chaque citoyen à s'investir librement dans ce mouvement populaire qui doit dépasser sa fonction électorale. Les initiatives des organisations de base que sont les groupes d'appui locaux doivent se développer. Pour cela les citoyens insoumis ont une référence adoptée par 7 millions de français, le programme "l'Avenir en commun". Ils peuvent s'en inspirer pour développer leurs propres actions locales en lien avec les députés de la France insoumise

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog