Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Citoyens en mouvement

Politique, culture, éducation, formation pour la vie démocratique - blog créé le 10 mai 2006

Le réveil du peuple ? Une révolution ?

"NUIT DEBOUT" TÉMOIGNAGE et PREMIÈRES RÉFLEXIONS



Au sein de ce mouvement les idées autogestionnaires et de démocratie d'engagement du citoyen prennent de l'ampleur. Certes cette ampleur est toutefois limitée à quelques dizaines de milliers de personnes qui se vivent, se ressentent "révolutionnaires". Leurs idées ne sont pas partagées par la majorité des gens du pays pour l'instant, mais rien ne dit que ce sera toujours le cas. En effet, sociologiquement la différence entre un jeune ouvrier et un jeune cadre est de plus en plus mince en terme de perspective de vie digne, d’échapper à la précarité.

De plus ces idées ne sont pas une répétition du passé, elles semblent prendre en compte la nécessité de l'unité des catégories loin de toute conception de "dictature du prolétariat" dans le sens où ce concept a été interprété dans le passé, peut-être à tort, comme la supériorité politique des ouvriers sur les autres catégories.

Ainsi l'un des intellectuels qui soutiennent le mouvement, Frédéric Lordon, a appelé les acteurs du mouvement #Nuit Debout à travailler à la convergence de catégories qu'il considère opposées par le capitalisme comme, par exemple, les chauffeurs de taxi et les opérateurs UBER. Y parviendront ils ?

Ce n'est pas évident car l'idéologie courante des dominants et de leurs médias ainsi qu'un certain syndicalisme ont entretenu les gens à se penser en "catégories socio-professionnelles" et non à se penser comme membres d'une classe, celle de ceux qui produisent les richesses.

Ce n'est pas évident de réunir ceux qui dans cette classe se vivent comme adversaires ou au moins concurrents mais si ils y parviennent, les acteurs de ce mouvement inédit apporteront la preuve qu'ils réussissent à relier ce qui est fragmenté voire opposé dans la société. Ainsi ils démontreraient au pays leur utilité politique puisqu'ils réussiraient ce que les politiciens et leurs partis sont incapables de réaliser.

L'originalité de cette tentative de révolution réside moins dans ses mots d'ordre, fussent/ils poétiques, que dans la capacité de ses acteurs anonymes à faire expérimenter par les citoyens leurs propres compétences politiques à décider et à diriger la société sans la caste parasite des politiciens professionnels.

Cependant pour l'instant le mouvement est encore loin de ces convergences qui peuvent toutefois s'opérer rapidement notamment après le scandale panama paper qui éclabousse les politiciens et les erreurs stratégiques du pouvoir qui utilise la répression policière contre des jeunes non-violents.

Ce mouvement est donc extrêmement intéressant et pourrait devenir un gros caillou, si ce n'est un sérieux obstacle, pour tous les politiciens et partis qui se déchirent dans les batailles stériles de l'élection présidentielle de 2017.

A ceux qui inlassablement répètent que la révolution c'est du passé, ce mouvement répond qu'il faut toujours se méfier des apparences et de notre propre subjectivité dans la perception que nous pouvons avoir de la société.

Quant au mouvement lui-même ses méthodes démocratiques sont sans doute un moyen d'avancer durablement vers une extension, sans qu'il ne perde de vue le travail à entreprendre pour l'indispensable convergences des luttes et la nécessité du débat ouvert à tous, afin d'écrire et de réaliser le projet d'une société radicalement nouvelle.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Jean-Paul Legrand sur le portail Overblog